Kolda : les maîtres coraniques réfléchissent pour un meilleur devenir des Daaras

0

Un atelier départemental de réflexion pour un meilleur devenir du sous-secteur de l’enseignement coranique s’est ouvert à Kolda ce mercredi 4 décembre.

Pendant trois jours, les maitres coraniques du Fouladou vont « définir un paquet de services sous la supervision de l’Inspection des Daaras et avec l’appui de l’UNICEF, ceci  pour améliorer l’environnement des écoles coraniques, les conditions d’apprentissage » entre autres, a expliqué Moctar Seck inspecteur de l’éducation en service à l’Inspection des Daaras.

Il s’agit pour cet atelier,  de donner la parole aux maitres coraniques pour  « diagnostiquer ensemble et de façon participative  l’enseignement coranique au Fouladou afin d’identifier les problèmes, les contraintes et  les défis pour ensuite proposer des solutions », a fait savoir Madame Aïssatou Lo chargée du volet Education à l’UNICF, bureau de zone de Kolda.

Au Fouladou, , «  l’enseignement coranique souffre d’un problème de certification, de manuels… ». A cela s’ajoute l’inexistence de toilettes et clôtures au niveau de certaines écoles, relèvent certains maitres coraniques. Sans oublier l’épineuse question de la prise en charge sanitaire des apprenants entre autres préoccupations.

Toutes ces préoccupations seront prises en compte dans le plan d’action qui sera produit au terme de cet atelier. Un plan d’action dont la mise  sera appuyée par l’UNICEF.

ismaila.mansaly@koldanews.com  

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here