Le Sénégal est-il devenu une plaque tournante de trafic de drogue ?

0

En 4 mois de 2486 kg de cocaïne d’une valeur de plus de 1000 milliards ont été saisi dans notre pays. Dès lors, il est légitime de se demander si le Sénégal devenu une plaque tournante de la drogue. La question ne se pose plus, tellement les grosses saisies se sont multipliées ces derniers quatre mois. Une interrogation, plus que légitime, soulevée, dans sa livraison de ce samedi, par le quotidien Libération.

Jeudi dernier, la Marine nationale, à bord du patrouilleur «Fouladou», a intercepté 1260 kilogrammes de cocaïne sur deux embarcations, à 120 kilomètres au large de Dakar. L’opération, menée en intelligence avec la Guardia Civil espagnole- la drogue qui provenait d’Amérique latine était destinée au marché espagnol-a permis l’arrestation de cinq personnes.

Quarante-huit heures avant cette nouvelle saisie record, la Douane avait mis la main sur 43 kilogrammes de cocaïne planqués dans un véhicule de marque Kia sorento au parc de Dakar terminal appelé «Parc Maguèye». Le véhicule, en provenance d’Anvers (Belgique), était manifesté en transit à destination de la Gambie.

Le 14 août dernier, quatre autres kilos de cocaïne avaient été retrouvés dans un sac au niveau du Môle I. Trois individus étaient, par la suite, arrêtés après une souricière. Un mois auparavant, en juin, 1107 kilogrammes de la même drogue étaient saisis, en deux temps, par la Douane, au Port de Dakar.

Quelques semaines auparavant, la Douane de Gouloumbou (Tambacounda) interceptait 72 kilo- grammes de cocaïne. La valeur marchande de toute cette cocaïne saisie dépasse de très loin la rondelette somme de 1000 milliards de Fcfa.