« Il n’y a pas pire peine que de voir son fils partir », s’inquiète Alioune Badara Cissé

0

C’est avec un cœur meurtri qu’Alioune Badara Cissé s’est confié à la presse. Un père de famille éploré, mais digne qui a fait un témoignage émouvant envers son fils disparu le 16 octobre 2019 aux USA à la suite d’une agression.

27 ans. C’est ce qu’à vécu, le jeune soldat de l’armée américaine, d’origine sénégalaise Abdoulaye Néné Cissé.

Il a été tué par un agresseur, « tournevis au cœur », a précisé son père, envahi par l’émotion lors de la levée du corps, ce vendredi.

« (…)Si c’était un corps à corps avec l’individu, on en arriverait pas là car c’est un garçon courageux qui a appris les techniques de combat. Hélas il avait rendez-vous avec la mort. Et le Bon Dieu avait décidé qu’à son retour à Dakar il sera embarqué dans un cercueil. Et il est mort le jour même de son anniversaire. Il n’y a pas pire peine que de voir son enfant partir », a déclaré presque en larmes le médiateur de la République.

Abdoulaye Néné Cissé reposera pour l’Eternité à Touba.

Le Secrétaire général du gouvernement, Mouhammad  Boun Abdallah Dionne, le ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye, le ministre Zahra Iyane Thiam, ainsi que  des membres de l’opposition dont Idrissa Seck Madické Niang, Malick Gackou, Pape Diop… ont pris part à la levée du corps.

Toutinfo.net

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here