KOLDA : le Forum Civil renforce les capacités des acteurs locaux en ingénierie de projet et maîtrise d’ouvrage

0

Des acteurs locaux des sept communes  des régions de Kolda, Sédhiou et Ziguinchor partenaires du Forum Civil viennent de bénéficier d’une session de formation de deux jours,  les 21 et 21 octobre, sur l’ingénierie de projet, la gestion  et la maintenance des infrastructures. Cet atelier interrégional s’inscrit dans le cadre du Programme de Généralisation de la Certification Citoyenne aux Communes du Sénégal (PG3C). Un programme financé par l’Union Européenne et mis en œuvre par le Forum Civil au profit de l’Association des Maires du Sénégal.

Au cours des travaux,  de nombreuses difficultés liées à la gestion des projets et  des infrastructures publiques dans les collectivités territoriales ont été relevées. « La plupart des collectivités territoriales  ne maitrisent pas les différentes infrastructures qui existent dans leur périmètre communal. L’Etat construit parfois sans que le maire ne soit informé de l’existence de l’infrastructure ou de qui est responsable de la construction ». Et quand une infrastructure est mal faite, « les populations  ne savent pas à qui s’adresser ».

A cela s’ajoute les problèmes d’évasion fiscale  et la mauvaise gestion de certaines infrastructures. Pis, « il existe  des marchés et des gares routières bien construits, mais  qui ne sont pas utilisés par les populations » entre autres. Autant de difficultés que  le coordonateur de PG3C Daouda Diop a eu à recenser au niveau des zones d’intervention de ce programme.

Ces  difficultés  ont fait l’objet d’échange, de partage et  de réflexion pour trouver des pistes de solution afin  d’améliorer la gestion des projets communautaires et la maintenance des infrastructures publiques. Les travaux ont porté aussi sur les mécanismes de gestion de projet,  depuis l’identification jusqu’à l’évaluation en passant par l’élaboration et la mise en œuvre.

D’où la satisfaction des participants qui se sentent suffisamment outillés pour améliorer la gestion des projets et  des infrastructures publiques dans leurs collectivités respectives, selon le secrétaire communal de Diaobé-Kabendou.

Ibrahima Sane de poursuivre: « Nous avons beaucoup appris. Nous pensons que c’est des formations très positives. Car, elles vont nous aider à résoudre  bon nombre de problèmes de gestion dont souffrent nos collectivités territoriales ».

Ismaila.mansaly@koldanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here