Ziko et la GIZ ensemble pour la réussite des jeunes à Kolda

0

Comment offrir les conditions d’une réussite aux jeunes du Fouladou dans leurs terroirs ? La question a été au menu d’un diner-débat organisé par l’artiste et promoteur culturel Alsény Baldé alias Ziko avec l’appui de la GIZ, ce samedi 5 octobre, sur le thème : « Migration et opportunités de réussite au Sénégal ».

Cette activité qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du concept « Kolda Belle ville » initié par Ziko a réuni  élus locaux, femmes responsables de GIE,  structures de jeunes, partenaires au développement, acteurs de la presse entre autres, dans le seul but de  réfléchir pour un meilleur devenir de la jeunesse du Fouladou.

Dans sa communication faite  à cette occasion, l’initiateur Alsény Baldé a tenu un langage de  vérité à la jeunesse. « Chers frères, c’est suicidaire de tenter l’émigration clandestine ». « Nous ne cessons d’alerter par rapport aux risques de décès. Notre région a perdu de nombreux bras valides avec ces voyages périlleux », a-t-il informé pour le regretter.

« Combien de jeunes sont restés dans les eaux avec des millions dans leurs poches ? », s’interroge dans la foulée Abou Diop Aynobé un autre artiste koldois qui a séjourné en Europe. « Il faut que l’émigration irrégulière cesse », a-t-il insisté.

Pour Ziko, « il est possible de bâtir un avenir prospère dans les villes et villages de Kolda ». A l’en croire, « il y a des opportunités avec le retour à la  terre, l’agriculture et le maraichage entre autres ». A cela s’ajoute « l’entreprenariat dans le secteur commercial qui a fait de nombreux millionnaires à Kolda ainsi que l’exploitation des ressources forestières, l’artisanat, le stylisme, la culture… », ont énuméré certains participants à ce diner-débat.

Le Chef d’antenne GIZ Kolda  de « Réussir au Sénégal »  de profiter de l’occasion pour rappeler les missions de son programme. Selon Mafally Mbodji, la GIZ est là pour accompagner l’Etat du Sénégal dans sa politique de renforcement de l’employabilité des jeunes et de  l’accès à l’emploi. Ceci à travers une approche préventive contre la migration irrégulière.

Ce programme comporte trois volets : « accès  à la formation technique qualifiante, accompagnement entrepreneurial, communication pour les perspectives de réussir au Sénégal »

ismaila.mansaly@koldanews.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here