Jacques Chirac, l’ancien président français, « ami de l’Afrique » n’est plus !

Jacques Chirac, l’ancien président de la république française est décédé jeudi matin à l’âge de 86 ans, a annoncé son gendre Frédéric Salat-Baroux. « Le président Jacques Chirac s’est éteint ce matin au milieu des siens. Paisiblement », a déclaré M. Salat-Baroux, époux de Claude Chirac.

L’ancien président français, Jacques Chirac (86 ans) est décédé. L’homme avait dirigé la France de 1995 à 2007. Emmanuel Macron serait de retour de New-York où il assiste au sommet de l’ONU, pour une annonce officielle.

En septembre 2016, Jacques Chirac avait dû rentrer en urgence du Maroc, où il était en villégiature avec son épouse Bernadette, afin d’être hospitalisé à Paris pour une infection pulmonaire. Il avait séjourné à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière pendant près d’un mois avant de pouvoir regagner son domicile parisien. Depuis son départ de l’Elysée, M. Chirac -victime d’un accident vasculaire cérébral en 2005 après avoir été connu pendant des décennies pour sa santé de fer et son naturel bon vivant- avait dû être soigné à plusieurs reprises.

Une longue carrière politique

Né le 29 novembre 1932 dans le Ve arrondissement de Paris, il était physiquement affaibli depuis quelques années. Jacques René Chirac, de son nom complet, a été président de la République durant 12 années, après avoir remporté l’élection présidentielle face à Lionel Jospin, le 7 mai 1995, avant d’être réélu le 5 mai 2002 face à Jean-Marie Le Pen.

Figure de la droite française, il a successivement été membre de l’UDR (1971-1976), du RPR qu’il a créé (1976-2002) et de l’UMP (2002-2007). Il a terminé sa carrière dans la vie publique en tant que membre du Conseil Constitutionnel, privilège réservé aux anciens chefs de l’État français, où il ne siège plus depuis le 9 décembre 2010.

Acteur majeur de la politique française, Jacques Chirac a lancé sa carrière politique en Corrèze où il est devenu conseiller municipal de Sainte-Féréole en 1965, avant de connaître une ascension rapide. Il a ensuite été député de la 3e circonscription de Corrèze en 1967 avant d’entamer une carrière ministérielle à partir de 1971 (Relations avec le parlement, Agriculture puis Intérieur avant de devenir premier ministre en 1974 sous la présidence de Valéry Giscard d’Estaing). Jacques Chirac quitte ensuite l’exécutif pour accéder à la maire de Paris en 1977, avant de revenir en tant que premier ministre lors de la première cohabitation de la Ve République avec François Mitterrand en 1986 et d’accéder à la fonction suprême en 1995. (RTL)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here