Professeur Mbaye Thiam : «Connaitre notre histoire est plus important qu’avoir du pétrole, du gaz, de l’or, etc.»

0

 Archiviste et Enseignant-chercheur à l’Ecole des bibliothécaires et archivistes Dakar (EBAD),  le Professeur Mbaye Thiam s’est aussi exprimé sur la rédaction de l’histoire générale du Sénégal qu’il trouve fondamentale.

«Je pense que connaitre notre histoire est pour nous aussi importante, sinon même plus importante qu’avoir du pétrole, du gaz, de l’or, etc. Parce que, si nous ne connaissons pas qui nous sommes, pourquoi nous sommes ensemble, qu’est-ce que nous avons fait ensemble qui nous a soudé, comment nous avons inventé des parentés à plaisanterie, (…) nous ne pourrons pas sauvegarder cela. Nous qui avons été élevés dans ces réalités, en termes de générations, mais nos enfants, nos petits-enfants, ils ne connaitront pas cela. C’est dans des ouvrages qu’ils connaitront qu’un Sow n’a pas le droit de faire du mal à un Thiam, qu’un Diop et un Ndiaye sont des frères qu’ils le veulent ou non et quelles que soient leurs contradictions, il leur faudra régler le consensus avant de prendre en charge autre chose », explique le professeur invité de l’émission Objection de Sud FM.

Etayant ses propos, l’archiviste revient sur le conflit casamançais. « Quel Sénégalais se rappelle que dès les premiers mois de la rébellion en Casamance, quand les rebelles arrêtaient les véhicules, ils réclamaient les pièces d’identité à l’époque pour trier parmi ceux qu’ils avaient arrêtés, ceux à qui eux, Diolas, n’avaient pas le droit de faire mal ? Cela veut dire que c’est notre sociologie qui est issue d’une trame historique évidente qui forge notre convergence centrifuge. Il y en a ceux qui l’ont vécu directement. Ceux qui ne l’ont pas vécu, il faudra écrire dans du marbre, dans des documents scientifiquement éprouvés pour que quelle que soit l’évolution du monde, ils le gardent en bandoulière. Si on ne le fait pas, n’importe quelle personne venue de l’extérieur peut nous diviser pour continuer à régner comme dans la période coloniale», estime le Professeur Mbaye Thiam.

WalfNet

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here