« Depuis plusieurs  années  déjà,  la  presse  nationale relate des faits de détournement de mineurs, de viols commis sur des jeunes adolescentes par des adultes ».

Des études sérieuses prouvent que ce fléau touche beaucoup les zones les plus reculées ou plus défavorisées de notre pays.

« Mamadou DIAO dit Mc BELADIO, artiste musicien de Kolda, a eu le courage, le mois dernier, » de dénoncer ces agissements dans une de ces œuvres musicales Il met en scène dans sa musique le cas d’une élève séduite par son enseignant et en appelle à plus de responsabilité des uns et des autres pour endiguer ce fléau.

Un groupe d’enseignants s’est senti injurié et diffamé et a décidé de porter plainte pour laver l’honneur de la corporation. Mc BELADIO est finalement cité à comparaitre comme prévenu le 18 septembre  prochain devant le tribunal de grande instance de Kolda pour répondre des délits de diffamation et injures.

Ou allons-nous ?

« L’artiste est un éveilleur de conscience et un porteur de message dans la société et, à ce titre, » est libre de par la loi sur la propriété littéraire et artistique de donner son opinion à travers ses créations.

« Les enseignants ont un rôle d’éducateur et devraient plutôt, dans ce cas de figure, chercher à » s’associer à l’ artiste pour combattre les agissements des brebis galeuses qui salissent leur corporation.

Nous ne comprenons pas qu’ils s’attaquent à ce dernier au risque d’encourager les vrais coupables d’actes ignobles.

Nous assimilons cette démarche à une volonté de museler la liberté d’expression artistique protégée par la constitution de notre cher Sénégal

L’Ams et ses partenaires se solidarisent pour dénoncer cet état de fait. Nous en appelons aux « autorités, aux acteurs culturels, aux populations pour mettre tout en œuvre afin que cesse cet acharnement sur l’artiste MC BELADIO. »

Nous ne ménagerons aucun effort pour que l’on s’occupe des vrais parasites de notre société afin de protéger nos enfants de ces prédateurs tapis dans l’ombre.

Plutôt que de  vouloir mettre  un artiste innocent en prison et laisser courir allègrement les bandits.

« A ce jeu, nous ne sommes pas preneurs. »

Dakar le 11 septembre 2019

AMS – Association des Métiers de Ia Musique du Sénégal.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here