Pour Abdourahmane Sow et Cie, le régime « a choisi le bâillonnement pour étouffer ses actes de mal gouvernance »  

Ne ratez pas!

La liste des victimes du régime de Macky Sall ne cesse de s’allonger. Suffisant pour le Cos/M23 de s’ériger en vent debout contre ce régime coupable, à ses yeux, d’avoir arbitrairement embastillé Guy Marius Sagna et Adama Gaye.

Dans un communiqué, Abdourahmane Sow et Cie ont dénoncé vivement et sans réserve la violation des droits des citoyens, par l’arrestation et l’emprisonnement d’acteurs de la Société civile fermement engagés dans la marche démocratique du pays. Des faits qui incite le Cos/M23 à considèrer que le «recul démocratique, la violation des droits à l’expression sont la chasse gardée d’un Etat policier et dictatorial qui a choisi le bâillonnement et le musellement du Peuple, pour étouffer ses actes de mal gouvernance et masquer ses carences de gestion».

Occasion saisie par l’organisation de la société civile pour exiger la libération sans condition de Guy Marius Sagna et de Adama Gaye et indique s’engager aux côtés du peuple sénégalais dans ce combat pour la démocratie et le respect des principes de bonne gouvernance et de transparence. Non sans lancer un vibrant appel à l’ensemble des forces vives du pays à refuser la dictature et la mal gouvernance dans la gestion du pouvoir, et à s’engager dans une dynamique citoyenne et collective pour la défense des acquis démocratiques.

WalfNet

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Salman Rushdie poignardé – Le combat de Rushdie « est le nôtre » et « nous sommes à ses côtés », dit Macron

(Belga) Emmanuel Macron a apporté vendredi son soutien à l'écrivain Salman Rushdie, poignardé au cou alors qu'il s'apprêtait à...

Notre sélection pour vous