Pétrole et gaz : Guillaume Doane sur les pas de Frank Timis

0

Après Frank Timis, c’est le PDG de Africa Oil & Power, Guillaume Doane qui menace de piller nos ressources pétro-gazières. Il était, la semaine dernière, au Sénégal où il a été reçu par le président Macky Sall. Africa Oil & Power qui espère bénéficier de licences dans le secteur du pétrole et du gaz a fait un pas de géant.

En effet, renseigne africaoilandpower, après l’audience Macky Sall – Guillaume Doane, un accord de coopération a été signé entre Africa Oil & Power, Cos-Petrogaz et Petrosen, dans le but de promouvoir la prochaine phase d’investissement du pays. Ainsi, le Sénégal qui lancera son prochain cycle de licences dans le secteur du pétrole et du gaz lors de la conférence et de l’exposition Africa Oil & Power 2019, qui se tiendra du 9 au 11 octobre au Cap, a d’ores et déjà adoubé la compagnie de Guillaume Doane.

«De découvertes en découvertes, le Sénégal s’est distingué comme l’une des principales frontières de l’exploration en Afrique. Un autre cycle de licences suscitera certainement l’intérêt de nombreux opérateurs. Grâce au leadership du président Macky Sall, le Sénégal est un excellent exemple d’un pays qui fait fonctionner l’énergie – il crée un environnement propice au succès des entreprises, attire d’importants investissements internationaux tout en fournissant une capacité de production d’énergie, d’industrie et de développement en aval locaux», a déclaré Guillaume Doane, repris par africaoilandpower.

Si Guillaume Doane n’est pas Frank Timis, il ne manque pas de faire du lobbying pour espérer mettre la main sur les précieuses licences d’exploration.  La conférence et l’exposition Africa Oil & Power 2019 qui se tiendra au Cap, en Afrique du Sud, du 9 au 11 octobre 2019, pour explorer l’émergence du Sénégal et ses stratégies pétrolière et énergétique, sera l’occasion pour Guillaume Doane de remettre un prix au président SALL « reconnu pour ses efforts visant à relancer l’économie sénégalaise et à créer un marché attractif pour le pétrole et le gaz ».

« Alors que les pays africains de tout le continent cherchent à stimuler la croissance et à se diversifier économiquement, le Sénégal est un bon exemple de pays qui fait fonctionner l’énergie – il crée un environnement propice au succès des affaires, attirant d’énormes investissements internationaux, tout en assurant des nombreuses opportunités d’investissement en amont et en aval et de développement des capacités locales », avait soutenu Guillaume Doane, en annonçant le prix décerné à Macky Sall.

WalfNet

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here