dimanche, avril 14, 2024

Le bon démarrage de l’examen du Baccalauréat salué à Thiès

Ne ratez pas!

Le bon démarrage de l’examen du Baccalauréat n’a pas laissé indifférents les acteurs éducatifs de la région de Thiès. Les autorités académiques et administratives, les parents d’élèves et les leaders des syndicats d’enseignants ont salué,  lundi 1er juillet 2019, le bon démarrage de l’examen du baccalauréat général dans quatre centres d’examen de la ville de Thiès (ouest).

Une délégation conduite par Omar Ndiaye, l’adjoint au gouverneur, chargé des questions de développement de la région, a visité les centres d’examen des collèges Saint-Gabriel et Mamadou-Diaw, ainsi que les lycées Malick-Sy et Cheikh-Hamidou-Kane.

L’inspecteur d’académie, Pape Baba Diassé, et le secrétaire général de l’Union nationale des associations de parents d’élèves, Massar Talla Diop, ont pris part à cette tournée. Des syndicats d’enseignants étaient représentés par le secrétaire général du Cadre unitaire des enseignants du moyen-secondaire (CUSEMS), Ibrahima Koumbassa.

« Nous sortons de cette visite réconfortés, satisfaits de la bonne organisation », a dit Omar Ndiaye, précisant qu’« aucun couac » n’a été signalé.

« Partout où nous sommes allés, les constats sont les mêmes : les présidents de jury, les chefs de centre et les surveillants sont sur place », a dit, pour sa part, l’inspecteur d’académie.

Pape Baba Diassé a souligné les conditions de travail « assez favorables ».

« Les appels téléphoniques que nous avons reçus (…) confirment le démarrage effectif du baccalauréat dans toute l’académie de Thiès », a-t-il ajouté.

L’académie de Thiès compte cette année 65 centres d’examen, pour 26.548 candidats.

Selon M. Diassé, la campagne de sensibilisation sur l’interdiction des téléphones portables dans les centres d’examen a « porté ses fruits ».

L’inspection d’académie avait mené une campagne « zéro portable » pour inviter les candidats à éviter d’avoir par devers eux des téléphones dans les centres.

De leur côté, les parents d’élèves ont impliqué les chefs religieux de la ville dans la transmission du message.

Massar Talla Diop a dit sa satisfaction au nom des parents d’élèves, tout en saluant l’apaisement du climat social cette année, grâce aux enseignants.

Quelque 3.051 enseignants sont mobilisés pour la surveillance et les autres tâches liées à l’organisation du baccalauréat dans la région de Thiès.

Ibrahima Koumbassa, du CUSEMS, s’est félicité du fait que les convocations et les avances sur rémunérations des examinateurs sont « arrivées à temps ».

L’inspection d’académie a dit souhaiter que la situation au démarrage se poursuive pour toute la durée du déroulement de l’examen, et que les candidats réussissent « en masse ».

APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.

Articles récents

Construction du second collège de la zone B à Sanou-Sénégal : la diaspora apporte son soutien au projet

Dans un élan de solidarité remarquable, la diaspora apporte son soutien financier au projet de construction du second collège...

Notre sélection pour vous