Plainte : FRAPP lance la traque contre Aliou SALL, un de ses membres arrêté

Après avoir déposé, ce mercredi 12 juin, devant la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI), une plainte contre Aliou SALL, le Front pour une Révolution Anti-impérialiste Populaire et Panafricaine (FRAPP/ FRANCE DEGAGE) s’est fendu d’un communiqué pour dénoncer l’arrestation d’un de ses membres.

A en croire Guy Marius SAGNA et Cie, ce dernier, répondant au nom de Lamine GUEYE, a été alpagué, hier mardi, au moment où ils annonçaient le dépôt de leur plainte.

Hier, au moment où le FRAPP annonçait le dépôt d’une plainte contre Aliou Sall et Franck Timis à la CREI, Lamine Gueye Ndiaye, membre du FRAPP, a été interpellé par la Brigade de la cybercriminalité où il a passé la nuit. Ceci dans l’espoir de détourner le FRAPP de sa décision.

Le FRAPP a déposé aujourd’hui auprès du procureur spécial près la CREI une plainte contre Aliou Sall et Franck Timis.

Il est reproché à Lamine Gueye Ndiaye:
-Diffusion de données informatiques (des carricatures de Aliou Sall et Macky Sall);
-atteinte à la réputation d’une personne physique (Aliou Sall et Macky Sall);
-Echanges avec Leuz Galsen (carricaturiste) sur Messenger. Leuz Galsen est d’ailleurs recherché.

Le FRAPP attire l’attention de l’opinion publique nationale et internationale sur la grave pente dangereuse de Macky Sall et de ses alliés.

Au lieu de mettre hors d’état de nuire des gens comme Omar niébé Anne, Mbaye Prodac 29 milliards, Mamour 94 milliards, Ciré le postier, Aliou pétrole Sall, Franck SACC track…Macky tente d’intimider ceux qui pointent du doigt des voleurs des ressources du peuple sénégalais.

Pour le FRAPP, ceux qui font disparaître des rapports de l’IGE, des numéros du Journal Officiel, des ressources du peuple sénégalais finiront, si rien n’est fait, par faire disparaître des personnes. Cela, le Frapp ne l’acceptera pas. L’intimidation ne passera pas.

Le FRAPP dénonce cette repression de citoyens sénégalais qui n’ont commis qu’un seul crime: se battre résolument contre l’oppression néo-coloniale.
Le FRAPP exige la libération dans les meilleurs délais de Lamine Gueye Ndiaye.

lire aussi :

Plainte  :  FRAPP demande l’émission d’un mandat d’arrêt international contre Aliou SALL

WalfNet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here