CASAMANCE : le plaidoyer pour le déminage se poursuit

L’arrêt des opérations  de déminage dans les villages abandonnés de la Casamance continue de faire des réactions. Les plaidoyers des acteurs de développement et des élus locaux se multiplient. Récemment c’est le  président du conseil département de Goudomp dans le Balantacounda qui est monté au créneau pour exiger des belligérants que le déminage des villages infestés par ces engins de la mort se poursuive. Ceci pour permettre aux populations du sud de retourner dans leurs plantations, champs et rizières abandonnés en toute sécurité a expliqué M Bocoum.

Ismaila.mansaly@koldanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here