Me Wade exhibe les documents compromettant dans l’affaire Petro-Tim

L’ancien président de la République n’a pas fait dans la dentelle. En effet, Me Abdoulaye Wade qui est le premier à soulever l’affaire du contrat sur le pétrole et le gaz entre l’État du Sénégal et Petro-Tim est sorti de sa réserve pour apporter la réplique à la ministre porte-parole du gouvernement qui l’accuse d’être le signataire des décrets en cause.

À l’instar des autres opposants, Me  Abdoulaye Wade corse l’affaire Petro-Tim en publiant les contrats qui datent de juin 2012 pour montrer à Mme Ndèye Tické Diop qu’ils ont été signés après son départ du pouvoir. En apportant la réplique à la porte-parole du gouvernement, Ndèye Tické Ndiaye Diop, Me Wade a exhibé des documents. L’ancien président répond par cette publication de documents à Mme Diop qui a fait une sortie sur les contrats entre Frank Timis et l’État du Sénégal concernant les blocs de Saint Louis et de Kayar.

Pour rappel, la porte-parole a déclaré que ces contrats ont été passés avant l’entrée de Macky Sall en fonction le 02 avril 2012. Elle a ajouté que Macky Sall, élu président, a trouvé après son entrée en fonction, deux décrets signés par le père de Karim Wade, ayant trait au pétrole et au gaz du Sénégal. À son tour, Me Wade, surpris par les révélations de Mme Diop, a publié les documents signés par le chef de l’État Macky Sall et contresignés par le Premier ministre d’alors, Abdoul Mbaye. Dans ces documents, il appert que les deux contrats qui ont été présentés au gouvernement le 5 juin 2012 par le ministre de l’Énergie  et des mines de l’époque, Aly Ngouille Ndiaye, et signés par le Président Macky Sall et son Premier ministre Abdoul Mbaye, sont datés du 19 juin 2012, soit deux mois après le départ de Me Wade du palais. En se disculpant dans cette affaire, Me Abdoulaye Wade promet d’autres révélations. L’affaire Petro-Tim qui est sous les feux de la rampe avec le reportage de la Bbc, alimente toutes les discussions. On apprend que le Président Sall, tel que le souhaitent l’opinion et les organisations de la société civile, a décidé de saisir le procureur comme cela a été le cas avec les fonds de la caisse d’avance de la mairie de Dakar. Wait and see…