Kolda : une trentaine de jeunes à l’école de la SRAJ

Bonne nouvelle pour les prestataires sanitaires. En effet, une session de renforcement de capacités en santé sexuelle et reproductive des jeunes (SRAJ) s’est ouverte vendredi à Kolda, à l’intention d’une trentaine de pairs éducateurs du conseil pour adolescents de la capitale du Foulda.

« Nous avons ciblé les pairs éducateurs, une trentaine, dont des jeunes filles leaders pour renforcer leurs capacités en santé sexuelle et reproductive et nutrition », en vue de les amener à prendre conscience des « méfaits » des maladies sexuellement transmissibles et de la malnutrition, a expliqué Babacar Sy, coordinateur du centre conseil pour adolescents de Kolda.

  1. Sy, qui dirige aussi le Centre départemental d’éducation populaire et sportive (CDEPS), rappelle que « les jeunes représentent la catégorie de la population la plus importante ».

Mais leur épanouissement a « souvent été compromis par le manque d’information sur la santé sexuelle et reproductive avec des risques de maternité précoce, les infections sexuellement transmissibles (IST) », a-t-il fait remarquer.

La coordinatrice de la SRAJ au centre de santé de Kolda, Aissatou Dieng, a saisi l’occasion pour appeler les jeunes à des comportements responsables, afin d’éviter les grossesses précoces et les IST qui constituent un motif important de consultation chez les jeunes.

Venu présider la rencontre, le préfet de Kolda, Matar Diop, a lui invité les jeunes à « jouer pleinement » leur rôle dans le développement du département et à éviter les comportements à risques, afin de permettre de renverser la tendance dans la zone.

« Vous êtes une force positive et représentez le futur, et les risques, maladies et grossesses, peuvent être un facteur de blocage pour le développement. Alors, il faut renverser la tendance dans les domaines de la santé », a-t-il lancé à l’endroit des jeunes.

Le centre conseil pour adolescents, à travers les pairs éducateurs et clubs des jeunes filles, a affiché lors de la rencontre son ambition de contribuer à l’amélioration des indicateurs de santé en matière de SRAJ et de malnutrition à Kolda.

APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here