Opportunité du dialogue national au Sénégal vu de l’étranger

0

Notre pays a réussi à se faire bonne image à l’étranger. La politique sénégalaise s’est fait une image à travers la diffusion dans les médias étrangers de l’ouverture du dialogue national, initié par le président Macky Sall.

Sur les réseaux sociaux, les sénégalais de l’extérieur ont particulièrement mené le bal des commentaires, pour apprécier l’attitude de la classe politique qui a opté pour la concertation.

Aux yeux de la plupart de nos compatriotes, le dialogue national, signe d’apaisement, a remis le pays sur le droit chemin, trois mois après l’élection présidentielle du 24 février dernier.

Dans une centaine de tweets et autres posts, depuis une semaine, des sénégalais de la diaspora ont présenté le dialogue comme la preuve que le président Macky Sall avait eu raison de lancer un appel. Après un retour en grâce, après l’élection présidentielle de février 2019, dans le cœur des investisseurs, le Sénégal pourrait à nouveau voir son attractivité être rehaussée.

Plusieurs voix ont magnifié les effets positifs du dialogue national sur l’image du pays auprès des étrangers. Le consensus autour des questions majeures participe à l’amélioration du climat des affaires.

Jeune Afrique s’est intéressé à Oumar Sarr, ce « pilier du PDS », qui a « assisté au dialogue national contre l’avis d’Abdoulaye Wade ». L’attitude du Secrétaire général adjoint du Parti démocratique sénégalais (PDS) qui a « rompu avec la consigne de boycott donnée par Abdoulaye Wade », a fait l’objet d’une interrogation dans le journal panafricain.

Sur beninwebtv.com, on a pu lire un article titré « Sénégal-Dialogue national : enfin, Macky Sall tient son facilitateur ». Le nom du facilitateur du dialogue national, l’ancien ministre Famara Ibrahima Sagna, a attiré l’attention des journalistes du site internet béninois.

Radio France internationale, généralement désignée par son sigle RFI, a accordé une large place à l’ouverture du dialogue national, avec des titres souvent attractifs. « Sénégal : journée de «dialogue national sans le PDS », tel est l’énoncé d’un papier publié sur rfi.fr. Le média français a fait allusion à une tradition instaurée par le Président de la République, Macky Sall, en 2016. « La journée du 28 mai est, chaque année, consacrée au dialogue national», lit-on dans le site de la station de radio publique française.

L’Agence Ivoirienne de Presse est revenue sur « l’Ouverture du dialogue national au Sénégal ». La présence de plusieurs personnalités politiques, économiques, religieuses et de la société civile a attiré l’attention de notre confrère ivoirien…

DakarActu

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here