SN HLM : Moustapha Fall « Che » indésirable par le personnel

Le torchon brûle entre Moustapha Fall « Che » et le personnel de la SN HLM. En d’autres termes, rien ne va plus entre le personnel de la Société nationale d’habitat à loyer modéré (Snhlm) et le Président du conseil d’administration (Pca), Amadou Moustapha Fall. Les syndicalistes demandent désormais, le départ de ce dernier qu’ils accusent d’avoir acheté un véhicule de 46 millions de francs Cfa.

C’était chaud hier à la Société nationale d’habitat à loyer modéré (Snhlm). Le personnel s’est mobilisé avec des brassards rouges pour demander la radiation du Président du conseil d’administration (Pca), Amadou Moustapha Fall. En effet, les travailleurs protestent contre la dernière sortie de ce dernier lorsqu’il accusait le personnel d’avoir contracté un prêt de 120 millions de francs Cfa. En plus, il a révélé que lors de la fête du travail, le personnel a bénéficié d’un chèque de 16 millions. Cependant, selon le Secrétaire général de l’intersyndicale de la Snhlm, Ibrahima Camara, il s’agit de déclarations fausses sur les prêts de 120 millions accordés au personnel et l’enveloppe pour la fête du 1er mai au lieu de fête de l’indépendance. «Concernant les prêts, il ne s’agit nullement du montant décaissé par la Direction générale. Mais plutôt, d’un montage financier que le personnel a fait avec notre banque partenaire, la Banque of Africa où le personnel rembourse sous la garantie de la Snhlm», a expliqué le syndicaliste. Qui précise qu’un compte de cession sera ouvert au niveau de cette banque par chaque agent bénéficiaire de prêt afin de couvrir les remboursements. A l’en croire, les montants alloués tournent entre 1 million et 5 millions de francs Cfa. «Vu le problème de trésorerie que traverse la Snhlm depuis 5 ans, le personnel ne bénéficie pas de ce prêt même si c’est dans l’accord d’établissement», a-t-il dénoncé. Le personnel compte maintenir la pression sur les autorités étatiques afin de mettre fin aux difficultés que traverse leur société.

D’après les syndicalistes, la société traverse les moments les plus difficiles de son histoire, avec des retards de salaire, absence de prise en charge médico-pharmaceutique, manque de carburant dans les véhicules de services pour se rendre régulièrement sur les chantiers. Concernant l’organisation des festivités pour la célébration de la fête du travail 2019, le Secrétaire général de l’intersyndicale de la Snhlm, Ibrahima Camara soutient que la Direction générale n’a accordé au personnel que la modique somme de 1 million 250 mille francs Cfa sous forme de subvention. Ce, explique-t-il, en lieu et place des 16 millions annonces par le Président du Conseil d’administration. Pis, les syndicalistes accusent Amadou Moustapha Fall d’avoir fait perdre à la Snhlm 3 millions de francs Cfa. Cela, relève-t-il, pour n’avoir pas annulé son billet pour défaut de visa relatif au salon de l’habitat 2019. «Le personnel à l’unanimité et en accord avec l’intersyndicale, demande le départ immédiat du Pca. Il est déclaré personnage non grata à la Snhlm depuis ce vendredi. Et, lundi nous réclamons nos deux véhicules. Aussi, nous lui demandons de ne pas mettre ses pieds à la Snhlm et d’attendre tranquillement son décret de radiation », prévient le chef de file du personnel.

Walfnet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here