Paix en Casamance : la COSPAC donne la parole aux acteurs de l’école

Après une série d’activités et de rencontres organisées avec « les sans voix »  à travers les différents départements de la Casamance naturelle dans le cadre de la recherche de la paix, la Coordination sous-régionale des Organisations de la Société civile pour la Paix en Casamance  (COSPAC)  donne  la parole aux acteurs de l’école des régions sud pour poursuivre le processus d’élaboration de la feuille  de route. Une rencontre est organisée à cet effet ce mercredi 22 mai dans la capitale du Fouladou  avec l’appui de la coopération espagnole qui accompagne ce processus.

A cette occasion, les acteurs du système éducatifs : élèves,  étudiants,  chefs d’établissements, autorités scolaires, syndicalistes, parents d’élèves se sont « librement exprimés pour donner leurs avis sur les voies et moyens à utiliser pour conduire les belligérants autour de la table de négociation afin de faire revenir la paix au sud du pays », se félicite Mariama Daba Diamanka membre de la coordination sous-régionale des organisations de la société civile pour la paix en Casamance (COSPAC).

.L’Etudiant Boubacar Baldé qui a participé à cette rencontre salue cette initiative qui a permis d’impliquer les jeunes dans cette recherche de la paix tant souhaitée par les populations. Des populations  qui, selon lui, ont « trop souffert » de ce conflit trentenaire.

Se prononçant sur la prochaine étape, Mariama Daba précise qu’une rencontre de validation des différentes propositions  est prévue au terme de ce processus d’élaboration de cette feuille de route dont la mouture finale va être bientôt  remise aux belligérants et aux partenaires Sénégal  .

ismaila.mansaly@koldanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here