Neuf morts à Ziguinchor en une semaine dans une série d’accidents

C’est ce que l’on pourrait qualifier d’hécatombe à Ziguinchor. Depuis quelques jours, e département connait une vague de tragédies. En neuf jours, neuf personnes sont fauchées par la mort dans une série de drames.

Les populations du sud n’ont pas encore fini d’essuyer leurs larmes provoquées par la disparition de huit personnes dans un accident de pirogue à Eloubalir qu’un autre malheur vient de s’abattre sur la ville. Hier, en milieu d’après-midi, un des commerçants les plus prolifiques dans la vente de pièces détachées a trouvé la mort dans une tragédie. C’est en tentant de manipuler un engin de manutention qu’Ousmane Diop a été écrasé, sous le regard impuissant de ses employés et autres riverains. «Et pourtant, il avait la latitude d’éviter l’engin qui amorçait une chute» selon des témoins. «Mais, devant la mort, on perd ses réflexes», justifie l’un d’eux.

Ousmane Diop, alias «Ousmane dos d’âne», en référence au radier qui se trouve devant son magasin sis au quartier Santhiaba non loin de chez le procureur de la République, a succombé à ses blessures avant même d’être transporté à l’hôpital. Aussitôt après, des centaines de personnes ont pris d’assaut les lieux, affectées par la disparition tragique de cet homme qui était pratiquement connu de tous à Ziguinchor, surtout dans le milieu des automobilistes. La présence de l’épouse de la victime, alertée un peu après le drame, n’a fait qu’exacerber l’émotion dans une ambiance de plus en plus insoutenable.

Une nouvelle tragédie donc après celle d’Eloubalir intervenue dans un marigot entre ce village du département d’Oussouye et Enampor, dans le département de Ziguinchor, il y a tout juste un peu plus d’une semaine. Une pirogue qui transportait des populations qui revenaient d’une cérémonie traditionnelle avait chaviré, probablement à cause de la surcharge. Sur le coup, cinq morts ont été dénombrés ainsi que des disparus, certainement emportés par l’eau. Trois autres corps seront retrouvés le lendemain, portant le bilan de cet accident à huit morts, et plusieurs blessés, accueillis dans les structures de santé pour des soins. Cet accident qui a emporté des vies parfois très jeunes avait plongé toute la zone dans l’émoi.

Quelques jours après, une délégation gouvernementale conduite par le ministre d’Etat, directeur de cabinet du président de la République, Augustin Tine, comprenant les ministre Aminata Mbengue Ndiaye, chargée de la Pêche et Aminata Assome Diatta, en charge du Commerce ainsi que le président du Conseil national du dialogue des territoires Benoit Sambou, a effectué le déplacement à Ziguinchor pour entre autres soulager les familles des victimes. Ces deux événements malheureux ont fortement endeuillée le département de Ziguinchor avec un bilan macabre de neuf morts en neuf jours.

Walfnet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here