RAC 2018 Santé à Kolda : déficit en personnel, un gap de 90 postes de santé parmi les points faibles

0

Une rencontre sur la revue annuelle conjointe (RAC) 2018 du secteur de la santé et la couverture universelle en moustiquaires imprégnées à longue durée d’action s’est tenue ce 14 mai à la gouvernance de Kolda .

A cette occasion  le Médecin Chef de région a révélé  un déficit en personnel qualifié. En effet, « la région n’a qu’un seul gynécologue, un seul pédiatre avec une instabilité sur ces spécialités », a déploré Dr Yaya Baldé. Parmi les points faibles du système sanitaire koldois figure aussi « un gap de près de 90 postes de santé ». S’y ajoute le manque de logement dans bon nombre de postes . Ce qui ne permet pas d’assurer la continuité de service dans certaines localités, a expliqué DR Baldé.

Il signale dans la foulée « une recrudescence des cas de paludisme  qui passent de 161 cas pour mille en 2017 à 245 pour mille en 2018 ». Cette hausse, dit-il, s’explique par la non tenue de la campagne de chimio-prévention du paludisme saisonnier. En réalité, cette activité de prévention a été boycottée par les agents qui avaient observé en 2018 un mouvement de grève.

Toutefois, la région de Kolda a amélioré ses indicateurs  par rapport aux accouchements à domicile à cause de la densification de la carte sanitaire qui a permis de muter certaines cases en poste de santé. Par la même occasion, une baisse de la mortalité maternelle a été constatée, selon le patron du secteur de la santé à Kolda.

ismaila.mansaly@koldanews.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here