« Les boulangers ne respectent pas les Sénégalais », dénonce Momar Ndao

Les raisons avancées par la Fédération nationale des boulangers du Sénégal (FNBS) en grève de trois jours (du mercredi 17 au vendredi 19 avril 2019) ne tiennent pas la route, selon Momar Ndao.

« Les boulangers ne respectent pas les Sénégalais. Le prix du pain a été fixé. Celui du gasoil a baissé. L’électricité a baissé de 10%. Le prix du sac de farine est inférieur à celui auquel il était fixé au moment où on fixait le prix du pain. Si on devait revoir le prix du pain, on devrait baisser », déclare le président de l’Association des consommateurs du Sénégal (ASCOSEN) sur les ondes de Radio Sénégal.

Poursuivant, il observe « qu’il n’y a pas une modification suffisamment importante pour que le prix du pain soit revu à la hausse ». A l’en croire, au lieu de hausser le prix du pain, il devait plutôt  « être revu à la baisse puisqu’il y a la baisse de l’électricité et celle du prix du gasoil et toutes ces baisses n’ont pas été répercutées».

Walfnet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here