M. Marena écroué pour avoir violé sa patronne âgée de 60 ans

La scène s’est déroulée à Ouest-Foire. Le nommé M. Marena est un vigile d’un genre particulier. Dans le courant du mois de novembre 2018, le bonhomme n’a rien trouvé de mieux à faire que de séquestrer sa patronne. Après l’avoir ligoté puis battu, il l’a tout simplement violé.

Dans la foulée, il a fait main basse sur ses bijoux et des numéraires d’une valeur d’un million Cfa. Après avoir satisfait sa libido, M. Marena a disparu comme par enchantement. Après sa mésaventure, sa patronne, une certaine A. Kébé qui vivait seule dans son appartement, au moment des faits, ne s’est pas fait prier pour formuler une lettre-plainte qu’elle est allée déposer sur la table du Chef de la Division des Investigations Criminelles (DIC), le Commissaire Ibrahima Diop.

L’enquête rondement menée par les redoutables et redoutés limiers de cette entité de la police judiciaire, a permis de mettre la main sur le fugitif, cinq mois après les faits. Le mis en cause qui était en cavale depuis lors, a été coincé à Darou Thioub. C’est dans les environs de Rufisque. Interrogé sommairement, il a mouillé son grand-frere. A l’en croire, après avoir commis son forfait, c’est avec ce dernier qu’ils se sont partagés le butin. Pour les besoins de l’enquête, son grand-frère qui a été cité dans la procédure a été lui aussi interpellé. Entendus sur procès-verbal, ils ont tous reconnu les faits qui leur sont reprochés.

Au vu des indices graves et concordants de nature à motiver leur inculpation, ils ont été placés en position de garde-à-vue. Par la suite, les mis en cause ont été déférés  au parquet. M. Marena est poursuivi pour les faits de viol, séquestration, coups et blessures volontaires, viol et vol. Son grand-frère est tombé sous le coup de la loi, pour recèle. Depuis hier les deux frères ont été admis, tous frais payés, à l’hôtel zéro étoile de Rebeuss.

Actunet.net