Macky Sall accusé d’installe « son » deuxième Gouvernement au Palais

Après la nomination de 32 ministres et 3 secrétaires d’État, Macky Sall a procédé au recasement de certains collaborateurs « déchus ». Ainsi, le Gouvernement Macky 2-bis s’est sans conteste installé au Palais de la République avec les nominations de trois principaux hommes qui ont marqué le septennat du Président Macky Sall. Il s’agit d’Augustin Tine (ancien ministre des Forces armées) devenu Directeur de cabinet de Macky Sall, Ismaïla Madior Fall (ancien ministre de la Justice) nommé ministre d’État auprès du Président de la République et Mame Mbaye Niang (ancien ministre du Tourisme) bombardé chef de Cabinet du locataire du Palais Senghor. Rappelons qu’au nom du resserrement organique, le Président Macky Sall a nommé trente-deux ministres et trois secrétaires d’État comme membres de son premier Gouvernement suite à sa réélection.

Et, à l’occasion de ce quinquennat, il signale que le Fast track sera de rigueur au point de décider de la suppression prochaine du poste de Premier ministre, jusque-là occupé par Mahammad Boun AbdallahDionne. D’ailleurs, lors du premier Conseil des ministres du tout nouveau gouvernement, il a fait savoir qu’il veut une équipe d’action. Seulement, il faut dire et signaler que sa séparation avec des ténors qui ont marqué son septennat continue de faire couler de la salive.

D’autres versent même dans la dénonciation, indiquant ne pas comprendre les choix du Président Macky Sall. Car, il s’est séparé de pas moins deux-deux ministres dont certains ont occupé le devant de la scène pour plusieurs raisons diverses. Écartés du Gouvernement, cependant, quelques-uns sont «recyclés» au Palais.Il faut le rappeler, Augustin Tine qui occupait le poste de ministre des Forces armées, est devenu le Directeur de cabinet du Président de la République.

Ismaïla Madior Fall, qui était patron du département de la Justice, Garde des sceaux, a été fait ministre d’État auprès du Président de la République alors que Mame Mbaye Niang, qui gérait la fonction de ministre du Tourisme est bombardé chef de Cabinet du locataire du Palais de l’avenue Léopold Sédar Senghor. Trois hommes de confiance –apparemment – au vu de leurs rapports– deviennent trois hommes de «main» du Président Macky Sall.

Et, sans conteste, ils peuvent être considérés comme des relais sûrs du Président réélu à la faveur de la présidentielle du 24février dernier. En d’autres termes, un gouvernement Macky 2-bis qui s’installe au Palais de la République.

Actunet.net