jeudi, juin 30, 2022

KOLDA : le Forum Civil forme 45 jeunes filles sur la décentralisation et le genre

Ne ratez pas!

Le Forum Civil et le Centre de Conseil pour Adolescent unissent leurs efforts pour préparer les jeunes filles koldoises à une participation ultérieure de qualité dans les instances de décision et la gestion des affaires publiques. A cet effet, 45 filles membres des clubs créés par le CCA de Kolda bénéficient, ce 27 mars,  d’une formation portant sur la décentralisation et le genre.

Cette session de formation s’inscrit dans le cadre de la phase II du projet de « Renforcement de capacités des Organisations de la Société Civile pour une participation aux Affaires Publiques Locales ». Un projet financé par la mairie de Barcelone en Espagne et mis en œuvre par le consortium Fondation Guné Espagne et le Forum Civil, section Kolda

 Interpellé sur la pertinence de cette initiative qui consiste à intéresser les jeunes filles aux affaires publiques, le coordonnateur de ce projet explique : « Dans une région comme Kolda où la présence des femmes dans les instances de prise de décision ne se sent pas, former ces jeunes filles leaders sur les politiques publiques est un moyen pour leur future participation aux instances de décision ».

Ibrahima Seydi de poursuivre : « A travers cette formation, nous préparons ces jeunes filles à aller à la conquête des postes de responsabilités et à mieux gérer ces futurs postes. Car, dans dix ans, certaines d’entre elles  seront aux commandes et au cœur de la gestion des collectivités territoriales en qualité d’élue locale ».  

C’est aussi le rêve de Josiane Biaye, coordonnatrice départementale des clubs de jeunes filles de Kolda qui salue cette initiative. A l’en croire, « après avoir reçu des formations sur la santé de la reproduction,  la lutte contre les violences, les mariages et grossesses précoces entre autres, il est grand temps qu’on se prépare à exercer des responsabilités politiques ».

«En tout cas, nous  rêvons demain à devenir des conseillères municipales et départementales, des femmes maires, députées …. Et cette activité arrive à point nommé puisqu’elle nous prépare à exercer ces responsabilités importantes  », a-t-elle laissé entendre.

En guise de recommandation, M Ibrahima Seydi attend des bénéficires  qu’elles organisent dans les prochains jours des séances de démultiplication  au niveau de leurs bases respectives. Ceci pour « la  promotion du Genre mais aussi la poursuite du combat pour la protection des droits des filles et des femmes » au Fouladou.

ismaila.mansaly@koldanews.com

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Articles récents

Notre sélection pour vous