Les sept ministres qui ont résisté à tous les remaniements de Macky Sall

Au total, sept ministres peuvent se targuer de laisser entendre qu’ils n’ont jamais été débarqués par le chef de l’Etat. Ils ont, jusque-là, survécu à tous les remaniements durant le premier mandat de Macky Sall. D’Abdoul Mbaye à Mahammad Boun Abdallah Dionne en passant par Aminata Touré dite Mimi, ils ont été indéboulonnables.

A l’heure des tractations, le chef de l’Etat semble avoir tout verrouillé. Mais pourrait-il vraiment se passer de cette bande à sept ! D’aucuns s’interrogent actuellement sur les profils qui vont composer le prochain gouvernement sous Macky II. Après avoir été réélu à 58,26% des voix, Macky Sall a désormais les coudées franches pour mettre en place sa task-force. Même si, pour le moment, rien n’a filtré depuis Marrakech où il finit ses vacances, le Président Macky Sall a déjà annoncé la couleur. Il a laissé entrevoir qu’il sera dans une logique de continuité. Ce qui fait croire que même s’il y aura des changements, les profils ne seront pas très différents de ce qu’on a vu jusque-là.

En attendant, l’on se demande si les indéboulonnables seront maintenus. Il s’agit de Augustin Tine, ministre des Forces armées ; de Aly Ngouille Nndiaye, ministre de l’Intérieur ; Abdoulaye Daouda Diallo, ministre des Infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement ; de Serigne Mbaye Thiam, ministre de l’Education nationale ; Aminata Mbengue Ndiaye, ministre de l’Élevage et des Productions animales ; de Oumar Gueye, ministre de la Pêche et de l’Economie maritime et enfin de Khoudia Mbaye, ministre de la Promotion des investissements, des Partenariats et du Développement des Télé services de l’Etat.

Ces derniers n’ont jamais quitté le gouvernement durant le premier mandat de Macky Sall, malgré les nombreux remaniements qui se sont produits. Si certains ont changé de temps à autre leur portefeuille ministériel, il demeure constant qu’ils n’ont jamais quitté l’attelage gouvernemental. Différentes fonctions de la bande à sept durant le septennat l’un des rares à avoir occupé pendant sept ans le même poste avec la même dénomination et les mêmes charges, sans jamais le quitter, c’est Augustin Tine. Le responsable politique de Thiès et maire de Fandene, connu pour sa discrétion, a ainsi bénéficié d’une confiance pleine et entière de Macky Sall durant son premier magistère. Il en est de même pour la socialiste et responsable politique à Louga qui a toujours occupé le poste de ministre de l’Elevage durant.

Elle fait ainsi partie du quota de Benno Ak Tanor dans le gouvernement. Un autre qui fait partie du quota de Benno Ak Tanor et qui a marqué le septennat, c’est Serigne Mbaye Thiam. Ce dernier, différemment des deux précités, a glissé légèrement du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche-Porteparole du gouvernement- au ministère de l’Education nationale pour les trois gouvernements qui ont suivi. Le responsable politique de Keur Madiabel s’est fait remarquer notamment dans la lutte acharnée avec les syndicats, avec à la clef des accords sur certains points de revendications comme l’augmentation de l’indemnité de logement. Un autre allié qui n’a pas quitté le gouvernement depuis 2012, c’est la Jallarbiste Khoudia Mbaye.

Elle a occupé le poste de ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat durant les deux premiers gouvernements, d’Abdoul Mbaye et de Mimi Touré. Pour les deux derniers gouvernements dirigés par Mahammad Boun Abdallah Dionne, elle a changé de portefeuille en migrant vers le ministère de la Promotion des investissements, des Partenariats et du Développement des télés services de l’État. Aly Ngouye Ndiaye a également occupé des portefeuilles divers. De ministre de l’Energie et des Mines, il est passé ministre de l’Industrie et des Mines sous Mimi Touré et sous Dionne I, avant de migrer à la place Washington pour être ministre de l’Intérieur. Pratiquement, c’est le même parcours pour Abdoulaye Daouda Diallo qui a été ministre du Budget dans le premier gouvernement d’Abdoul Mbaye, puis ministre de l’Intérieur à deux reprises, et enfin ministre des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement.

Par ailleurs, Omar Gueye a été tour à tour de ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, ministre du Tourisme et des Transports aériens, et ministre de la Pêche et de l’Économie maritime. Un portefeuille qu’il a occupé jusqu’à la fin du septennat. La question qui vaille aujourd’hui, c’est le sort qui sera réservé à cette bande à sept si l’on sait que pour la plupart, ils n’ont pas commis de grandes fautes de gestion. Même si Aly Ngouille Ndiaye a été fortement contesté par l’opposition durant le processus électoral. Surtout après sa sortie malencontreuse selon laquelle il fera tout pour que ses militants reçoivent leurs cartes et votent pour la victoire de Macky Sall.

WPeMatico

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here