La ligne électrique Kayes-Tambacounda bientôt réalisée

L’expert en environnement de l’unité de coordination du projet, Abdoulaye Fall a indiqué que la ligne électrique Kayes (Mali) -Tambacounda (Sénégal) en phase de réalisation va relier les centrales électriques de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) et favoriser les échanges d’énergies entre les pays membres.

« C’est une ligne de 245 volts qui va de Kayes à Tambacounda et va permettre d’évacuer l’énergie provenant des centrales de l’OMVS vers les eaux du Sénégal », a-t-il dit, jeudi, lors d’un atelier de restitution et de validation des rapports sur la réalisation de la ligne électrique.

Pour un coût de financement de 60 milliards de francs CFA, le projet électrique Kayes-Tambacounda permettra d’accroître l’accès à l’énergie au Sénégal au Mali.

Selon M. Fall, la réalisation de la ligne électrique va favoriser un meilleur positionnement de l’OMVS au cœur du marché de l’énergie qui est en train de se développer dans l’espace CEDEAO.

Il a annoncé la mise en place prochaine de trois nouvelles lignes haute tension : Kayes-Tambacounda, Manantali-Bamako et Kayes-Mauritanie.

« De Kayes à Tambacounda, pour le territoire sénégalais, la ligne va passer par Kidira, Bélé, Goudiry, Boyngheul Bamba, Bala jusqu’à Tambacounda. Sur 288 km la longueur totale de la ligne, nous avons environ 195 km sur le territoire sénégalais avec 20 m à gauche et à droite de l’axe de la ligne qui seront impactés », a expliqué Abdoulaye Fall.

L’objectif, a-t-il poursuivi, « est de minimiser autant que possible les impacts négatifs pour les populations riverains en faisant de sorte que les lignes contournent les habitations.

Des infrastructures sont en train d’être mises en place à savoir des adductions d’eau, de l’électrification rurale (…) ce sont des options qui vont être envisagées pour optimiser le trafic de la ligne et minimiser ses impacts », a souligné le coordonnateur.

APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here