Des parajuristes capacités sur la protection des droits des femmes et des enfants à Kolda

Les droits des femmes et des enfants méritent un respect scrupuleux. C’est dans ce sens qu’un atelier de partage destiné à une vingtaine de parajuristes s’est ouvert mardi 19 mars 2019 à Kolda (sud), dans le but d’outiller les participants en matière de protection de ces droits.

À l’initiative de l’Association des juristes sénégalaises (AJS), cette session de formation est organisée partenariat avec l’ONG Save The Children, avec la participation d’organisations de femmes et de responsables de la société civile.

Selon Ramata Oumar Sall, responsable de la « boutique de droit » de Kolda, l’objectif de cet atelier est « permettre aux participants d’être mieux outillés pour accompagner la prise en charge des préoccupations des populations en matière de droit pour la protection des droits des femmes et des enfants. »

A l’issue de cette formation, les participants devraient « disposer d’outils juridiques liés aux droits humains et aux mécanismes de protection », en vue d’accompagner les populations dans la prise en charge de problèmes d’ordre juridique en s’impliquant dans la vulgarisation, la protection des droits des femmes et des enfants.

Les acteurs concernés par cette session de formation de deux jours viennent des organisations de femmes, d’associations ou mouvements de jeunesse, sans compter la participation de leaders traditionnels et d’enseignants.

Les bénéficiaires sont appelés, au cours de cette session, à partager sur les modules d’initiation aux droits des femmes et des enfants les plus récurrents dans la région de Kolda.

APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here