Les nouveaux visages de la communication présidentielle connus

Le secteur de la communication présidentielle a connu de nouveaux visages à la faveur de la présidentielle du 24 février 2019. La coalition Benno Bokk Yakaar (BBY) a lancé dans l’espace médiatique des «orateurs» triés sur le volet et qui ont pour nom : Pape Malick Ndour, Pape Mahawa Diouf, Khafor Touré, Karim Fofana, Idrissa Diabira, Mamadou Ndione, Barési Cissé, et la liste est loin d’être exhaustive. Pour un coup d’essai, cela a été un coup de maître. Mais, qui sont ces nouveaux visages de la communication présidentielle ?

Pape Mawa Diouf, un homme du sérail dans l’espace politico-médiatique n’est pas un inconnu. Ce chargé de la communication de la coalition Benno Bokk Yaakar (BBY) est un habitué des débats. Ses arguments et autres répliques lors de la présidentielle où il a été amené à batailler avec les rhéteurs de l’opposition n’ont fait que confirmer ce que l’on savait déjà de lui. Le secrétaire général de LAS Sa, une filiale de la société Turque dénommée LIMAK AIBD s’est illustré à travers les médias en défendant bec et ongles le bilan du Président Macky Sall lors de la campagne électorale.

Papa Malick Ndour, président du Conseil Départemental de Guinguinéo a tiré son épingle du jeu face à ses rivaux lors des débats. Fort en thèmes, ce spécialiste des finances publiques a été très bon dans les débats à connotation économique. A titre d’exemple, lors d’un débat télévisé avec le porte-parole de PASTEF, il a tenté de démonter l’argumentaire autour de la supposée hausse des coûts du TER et la différence qui existerait entre les chiffres de l’État et ceux fournis par Ousmane Sonko.

Le plus jeune président de département est né en 1984 à Mbadakhoune dans la région de Kaolack. Papa Malick Ndour est diplômé en macro-économie, spécialiste des questions de Finances Publiques. C’est à ce titre qu’il a été recruté au ministère de l’Economie et des finances. Ancien coordonnateur national adjoint et porte-parole du Mouvement des Élèves et Étudiants Républicains (MEER) et membre fondateur de l’APR, il milite au sein de la Coordination des Jeunesses Républicaines (COJER) et fait partie des responsables apéristes dans le département de Guinguinéo. L’APR est son premier parti et il y milite depuis 2008.

Sans risque d’être démenti, on peut dire qu’il fait partie des révélations, dans la communication présidentielle lors de cette campagne électorale. Il a su tirer son épingle du jeu, servi par sa jeunesse doublée d’une maîtrise des questions techniques. Idrissa Diabira, expert en organisation a été la curiosité dans les débats à la télévision ou à la radio. Le Directeur général de l’ADEPME a plusieurs fois revêtu sa robe d’avocat pour défendre avec brio le bilan du septennat de Macky Sall.

Expert en Organisation, Idrissa Diabira a souvent fait la différence dans les débats auxquels il a participé. Rien d’étonnant, diront les observateurs avertis. En effet, Diabira est un des concepteurs du programme Yonu Yokkuté du candidat Macky Sall à la présidentielle de 2012. Il a aussi conseillé Aminata Touré lorsque cette dernière était chef du gouvernement. Le juriste Abdou Karim Fofana depuis sa nomination à la tête de l’Agence du patrimoine bâti, est dans la galaxie du Macky.

Ce juriste de formation, à l’allure sympathique, est également titulaire d’un Master en sciences de Gestion. Autant dire qu’il est outillé pour la communication et pour défendre le bilan de son candidat. Au cours de la campagne passée, il s’est révélé comme un débatteur hors pair. On se rappellera toujours ses répliques empreintes de courtoisie, mais pleines de sens. Mamadou Ndione, logisticien-économiste. C’est un euphémisme de dire que Mamadou Ndione a été l’un des porte-paroles les plus brillants du candidat Macky Sall lors de la dernière campagne électorale. A la tête du Conseil Sénégalais des Chargeurs (COSEC), ce logisticien-économiste a plus que survolé les débats de la présidentielle par son argumentation et sa profondeur de vue. Il devrait récolter les fruits de son investissement dans la défense et l’illustration du programme de Macky Sall.

Barési Cissé, Président De L’alliance Jef Jelle fait partie des communicants du candidat Macky Sall. Mouhamadou Lamine Bara Cissé, plus connu sous le nom de Baresi, a démontré ses talents d’orateur. Le tonitruant responsable politique natif de Guédiawaye s’est illustré de fort belle manière. Il n’a jamais été ridicule dans les débats. Le nouvel homme fort de l’Alliance Jëf-Jël fait partie des alliés qui ont défendu avec la manière le bilan de Macky Sall. KHAFOR TOURÉ, L’ALLIÉ LIBÉRALLe directeur de la Compagnie générale immobilière du Sahel (CGIS SA) fait partie des premiers cadres libéraux à avoir rejoint Macky Sall.

Abdou Khafor Touré, inspecteur de la jeunesse et des sports de formation, à du bagout à revendre. En effet, il lui arrive d’énerver ses vis-à-vis lors des débats. Lors de la campagne électorale, Abdou Khafor Touré n’a jamais rechigné à la tâche. Autant il était dans la stratégie, autant il était également dans l’opérationnalité. Ce sont là les quelques noms qui ont tapé dans l’œil de beaucoup d’observateurs de l’espace politique interrogés.

Toutinfo.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here