La promotion de la femme et la politique à la Une des journaux

Les engagements pris par le président de la République, en faveur de la promotion de la femme et divers sujets liés à la politique sont relayés par les journaux parus dans les kiosques ce samedi 9 mars 2019.

« Nous allons davantage renforcer les droits des femmes », mentionne à sa Une Le Soleil. Le journal cite le président Macky Sall qui intervenait lors de la cérémonie officielle marquant la célébration de la journée internationale des droits des femmes.

La manifestation était organisée sur le thème : « leadership féminin, autonomisation économique, innovation dans le contexte de la deuxième phase du Plan Sénégal émergent (PSE) »

« Le président Macky Sall a réaffirmé sa détermination à œuvrer pour l’égalité des genres et l’éradication de toutes les formes de discrimination à leur égard », souligne le journal dans ses colonnes en reprenant encore Macky Sall : « Mon second mandat qui débute en avril sera principalement réservé aux femmes et aux jeunes et consacrera davantage de droits aux femmes (…) ».

« Macky (Sall) parraine les femmes », estime de son côté Sud Quotidien. Faisant part de l’engagement du président de la République de consacrer son nouveau mandat à la promotion féminine, le journal du groupe Sud Communication rend également compte de la proposition faite de repenser la lutte pour les droits des femmes.

« Je réaffirme toute ma détermination à œuvrer pour l’éradication de toutes les formes de discrimination », renchérit Sud en citant Macky Sall.

S’intéressant à l’évènement, Vox Populi dont la Une est illustrée d’une photo du chef de l’Etat et de son épouse côte à côte en conclut que Macky Sall « jette des fleurs et des promesses aux femmes ».

Selon le journal, le président de la République, réélu le 24 février pour un second mandat à la tête du pays, lie sa victoire à la mobilisation des femmes en sa faveur.

Il n’a pas ainsi hésité à pousser les femmes à s’engager davantage dans les partis politiques, estimant que plus de femmes dans les formations politiques ferait du bien à la nation, rapporte la publication.

Evoquant cette partie du discours du président Sall, Le Quotidien y voit une voit une manière de « draguer les femmes » en perspective des investitures pour les élections locales prévues en décembre 2019.

« Il ne faut pas que les femmes aient peur d’intégrer les partis politiques. Plus de femmes dans les partis nous fera tous du bien pour avoir plus de femmes ministres, Premiers ministres, présidente de la République, bref plus de femmes dans toutes les sphères », a ainsi déclaré le chef de l’Etat dans des propos rapporté par la publication du groupe Avenir Communication.

Walf Quotidien a préféré mettre en exergue l’actualité politique en anticipant l’échec du dialogue voulu par le président de la République après l’officialisation de sa réélection pour un second mandat.

« Toutes les conditions sont réunies pour que l’appel au dialogue lancé par le président de la République tombe à l’eau. Les deux précédentes initiatives allant dans ce sens s’étaient soldées par des échecs », explique le journal qui rappelle que Idrissa Seck et Ousmane Sonko, candidats malheureux de la dernière présidentielle ont rejeté la main tendue de Macky.

De son côté, Enquête, analyse les implications de la non-participation de Khalifa Ababacar Sall et de Karim à la récente élection présidentielle et évoque à ce propos des « destins croisés ».

Pour autant, tenant compte de l’avis de spécialistes rapportés dans ses colonnes, le journal n’enterre pas ces deux acteurs politiques.

« Le Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition) et les partisans de Khalifa Sall (Khalifistes) sont présentés comme les grands perdants de la présidentielle mais tant que Me Wade sera là, le PDS restera tandis que Khalifa peut bel et bien rebondir. On n’est jamais mort politiquement ».

En solo, le journal L’Observateur a mis l’accent à sa Une sur un sujet de société à travers un reportage fait à Diogo, localité nichée à 24 Km de Darou Khoudoss, dans le département de Tivaouane (région de Thiès).

« Ses populations mènent une vie misérable alors que dans les entrailles de cette terre gît du zircon à gogo, exploité à coups de milliards par une firme privée », soutient le journal pour justifier sans doute le titre : « Voyage dans une mine de souffrances ».

APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here