Vélingara : Le projet CARIMA 2 pour une meilleure réinsertion et insertion des migrants de retour au Sénégal

Un atelier de restitution de l‘étude diagnostic  sur l’insertion des migrants de retour au Sénégal  s’est tenu dans la salle des réunions de la préfecture de Vélingara ( Organisé par ENDA DIAPOL dans le cadre du projet CARIMA (centre   d’accompagnement de réinsertion et d’insertion  des  migrants de retour) en partenariat avec le conseil départemental de Vélingara avec l’appui de la coopération allemande , cette journée de restitution visait essentiellement à partager avec les élus locaux , les  acteurs de la société civile ,  les  associations de migrants  ,  le contenu de  l’étude diagnostic sur l’insertion  des migrants  .

 Selon Mamadou Mbengue secrétaire exécutif de Enda Diapol, ils sont à Vélingara  dans la cadre de la mise en œuvre des activités du projet CARIMA 2  « Nous sommes là pour  procéder à la restitution de l’étude diagnostique sur la réinsertion des migrants. En effet après la  mise œuvre du CARIMA 1 il était nécessaire de faire l’étude  diagnostic sur la réinsertion  des migrants.  C’est pourquoi Enda a sollicité  les services d’un consultant qui a rencontré  divers acteurs au niveau national et local. Ce dernier a pu  diagnostiquer les maux qui gangrènent la réinsertion de migrants à savoir le financement l’accompagnement psychosocial, la prise en charge de la problématique migratoire  au niveau local ….. » A –t-il dit. Avant de poursuivre «  Cela nous  a permis de voir comment améliorer  les dispositifs dans le cadre de la mise en œuvre du CARIMA 2 et de promouvoir une meilleure réintégration des migrants dans leur localité  .Pour Cherif Alsane Diao secrétaire général du conseil départemental par ailleurs  président du comité de pilotage du projet CARIMA 2 ,l’objectif du projet, c’est de  prendre en charge les migrants de retour et les candidats  à l’émigration irrégulière  « Le conseil départemental a  signé une convention avec  Enda  sur un certain nombre d’années pour prendre en charge les questions de migration . » A laissé entendre Mr Diao. Revenant sur la restitution de l’étude diagnostic,  il explique «   c’est pour essayer de voir tous les contours qui sont liés à la question de l’émigration et d’essayer d’améliorer cette étude et  d’appliquer les  recommandations  du projet de CARIMA 2 » Il faut signaler que Vélingara a payé un lourd tribu dans le cadre de l’ émigration irrégulière.  Plus d’une centaine de personnes ont perdu la vie au cours de ces dernières années. Venu présider  la rencontre, le préfet du département de Vélingara Abdourahmane Ndiaye  Vélingara est revenu sur la problématique de l’émigration dans cette partie du Sénégal « nous avons constaté que le département de Vélingara  est une zone d’émigration.   On retrouve beaucoup de jeunes qui ont tenté l’émigration d’autres sont sans nouvelle.  Aussi pour freiner cet exode massif une étude a été faite pour faire la situation du terrain et voir quelles solutions proposées afin de diminuer ce phénomène qui est train de décimer la jeunesse.  C’est cette étude qui a été restituée et validée  aujourd’hui  en présence des acteurs  et des collectivités territoriales. »Babacar Diouf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here