Ousmane Sonko accuse Aly Ngouille Ndiaye d’être à l’origine du « sale boulot de Macky Sall »

« C’est Aly Ngouille Ndiaye qui joue le sale boulot de Macky Sall ». C’est ce qu’a révélé le candidat de la coalition Sonkoprésident qui était à Mbacké au cinquième jour de la campagne électorale de la prochaine présidentielle prévue le 24 février 2019.

Mais avant de rallier la ville religieuse, Ousmane Sonko a fait escale, à Linguère, fief du ministre de l’Intérieur Aly Ngouille Ndiaye qui se trouve être l’organisateur de cette élection. L’ancien inspecteur des Impôts et Domaines, n’a pas raté le maire de cette localité devant ses militants venus l’accueillir. «Je sais que les habitants de Linguère ne sont pas comme Aly Ngouille Ndiaye. Lui tout seul résume la gouvernance du régime Macky Sall. Parce qu’il symbolise la tricherie, l’incompétence. Il n’est pas là pour l’intérêt du pays. Le régime actuel est inquiet, c’est pourquoi, il propulse Aly Ngouille Ndiaye au ministère de l’Intérieur pour organiser les élections. Macky Sall est conscient de ce qu’il fait. Car il ne peut que compter sur le fils de Linguère pour truquer les élections », lance Ousmane Sonko. Qui estime que le président sortant n’a pas d’autre choix. Parce que, dit-il, après sa chute, il sait qu’il sera traduit en justice. Il est aussi revenu sur le rôle qu’a joué Aly Ngouille Ndiaye lors de l’attaque de la maison de sa maman. «Tout le monde se rappelle la visite du gendarme mandaté par Aly Ngouille Ndiaye chez ma mère à Ziguinchor pour arracher nos fiches de parrainage. Pour défendre ce dernier, C’est Aly Ngouille Ndiaye lui-même qui est monté au créneau pour dire que cela n’existe pas en soutenant que la Brigade de recherche n’existe pas à Ziguinchor. Avant-hier, le tribunal a rendu son verdict sur cette affaire en condamnant cette violation de domicile. Donc si Linguère a eu la malchance d’avoir quelqu’un qui est incompétent dans un régime corrompu, elle ne peut que régresser. C’est Aly Ngouille Ndiaye qui joue le sale boulot de Macky Sall. Donc la population de Linguère a la lourde responsabilité de dire au peuple sénégalais que Aly Ngouille Ndiaye n’incarne pas les valeurs de cette ville. Parce que ce sont des gens fiers, patriotes et compétents qui habitent Linguère», indique- t-il.

En revanche, à Mbacké, Ousmane Sonko a brocardé le régime de Macky Sall. Il affirme que ce régime a vendu toutes nos ressources à l’étranger. En outre, il estime que le Président sortant a peur de lui parce que son régime passe tout son temps à fabriquer des «mensonges » pour le mettre mal avec les Sénégalais. «Macky a peur. Il n’ose même pas prononcer mon nom. Ils ont tout fait pour me polluer aux yeux des Sénégalais. Tout ce qu’il fomente contre moi à 8 heures se fissure avant 12 heures. Celui qui a dit que je combattais les chefs religieux, si nous étions amenés devant Cheikh Ahmadou Bamba pour lui demander de désigner entre nous deux celui qui est son disciple, c’est moi qui serais désigné par le Saint homme. Les dignitaires religieux se son battus pour installer la droiture dans ce pays et, en cela, je voudrais les perpétuer. Je ne suis pas un démagogue. Si devenir un Président exigeait de moi que je mente, j’abdiquerais (…).Toute personne qui veut développer le Sénégal devra nécessairement s’adosser sur les enseignements des chefs religieux de ce pays », affirme-t-il.

Toutefois, il a répondu à ceux qui disent qu’il n’est pas en phase avec l’islam confrérique qui prévaut au Sénégal. «Nous n’avons aucun complexe à montrer qu’on appartient à une religion. Nous ne faisons pas partie de ces hommes politiques qui ont peur de s’affirmer religieusement pour des raisons inavouées. C’est la religion qui nous permet de ne point dilapider les fonds publics. Elle nous inculque des valeurs que sont la droiture, la justesse…».

WalfQuotidien

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here