TANKANTO ESCALE : les jeunes, « très en colère » contre le maire.

Les acteurs du mouvement Navétane de Tankanto Escale et le maire Abdoulaye Sow ne sont plus en odeur de sainteté. Et pour cause, « depuis la création de notre zone affiliée à l’ODCAV de Kolda il y a trois ans,  nous n’avons jamais bénéficié de subvention de la mairie », a déploré le président de la zone Elias Baldé.

La goutte qui a fait déborder le vase a été cette finale départementale disputée ce samedi entre Les Aiglons de Kolda et une équipe de Tankanto Escale.  Cette équipe n’a reçu aucun appui du maire. « Nous avons transporté les joueurs et les supporters sans l’accompagnement du maire. Nous sommes vraiment une zone orpheline depuis notre création. Nous avons fait le voyage par nos propres frais », a expliqué M Baldé,

Toutes choses qui font que les jeunes de Tankanto avaient décidé de « boycotter cette finale si le maire s’aventurait à venir assister à cette fête de la  jeunesse et du football à laquelle il n’a pas accepté de contribuer. Heureusement nous ne l’avons pas vu», se félicite-t-il.

Elias Baldé de poursuivre : « nous sommes très en colère contre le maire. Car,  nous ne comprenons pas cette attitude de mépris à l’endroit du mouvement navétanes alors que le sport est une compétence transférée ».

Sans remettre en cause le mérite de l’adversaire du jour à savoir Les Aiglons, certains membres de l’encadrement technique de Tankanto soutiennent que le moral  de leurs joueurs n’était pas au beau fixe compte tenu des manquements cités ci-dessus. A les en croire, la défaite est prévisible. Tankanto a perdu la finale par 4 buts à 0.

Toutefois, ils invitent le maire à revoir sa politique de jeunesse et de sport  pour accorder plus de considération au mouvement Navétane.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here