Mamadou Salif Sow : « J’invite la classe politique à faire confiance au conseil constitutionnel »

Les réactions entendues ça et là au sein de la classe politique au sujet du contrôle en cours des parrainages par le Conseil Constitutionnel n’ont pas laissé indifférent le Président du Mouvement Ensemble pour le Sénégal.

 Joint par le téléphone ce 2 janvier, Mamadou Salif Sow a lancé un appel solennel aux différents candidats à la candidature de se conformer aux décisions  qui vont être prises par  « Les Sages ». « J’invite la classe politique à faire confiance au Conseil Constitutionnel. J’appelle les différents prétendants à la présidence de la République  à se conformer à la loi qui a fixé la barre du parrainage à 53 mille électeurs inscrits », a insisté M Sow. Qui ajoute que  le Conseil Constitutionnel est en train de mener « dans la transparence totale,  le travail de contrôle des parrainages » puisque, se félicite-t-il,  l’institution fait ce travail avec l’appui des membres de la société civile.

Mamadou Salif de profiter de l’occasion pour saluer « l’excellent travail effectué par la mandataire du candidat Macky Sall ». En l’occurrence  Madame Mimi Touré  qui, selon lui, a pu déposer au moment où il le fallait les listes de parrainage du candidat de BBY.

« La massification de notre mouvement Ensemble pour le Sénégal se poursuit…»

Le travail de massification du mouvement politique entamé depuis sa création en mai dernier se poursuit à l’intérieur du pays, a ajouté Mamadou Salif. A l’en croire, la plupart des régions du nord du pays sont été sillonnées. A cela s’ajoute “le travail de terrain que mènent nos militants au Fouladou”, la base  naturelle de ce mouvement qui soutient la politique de Macky Sall. Mamadou Salif Sow se dit « très satisfaits » des résultats obtenus. Non sans préciser que  le chantier de son mouvement « reste la réélection de Macky Sall en 2019 »  et que le travail de massification a été facilité par le « bilan élogieux » de ce dernier à la tête du pays.

Au sujet des 400 bourses destinées à Kolda

Interpellé sur les 400 bourses  que le Mouvement Ensemble pour le Sénégal a annoncées aux étudiants koldois, Mamadou Salif Sow tient à préciser que cette offre reste d’actualité. Il dit être en train d’attendre que  les parents ou les étudiants se manifestent à ses services  pour les remettre aux demandeurs.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here