Accueil Actualité Politique Vers un boycott de la présidentielle 2019 à Goudomp

Vers un boycott de la présidentielle 2019 à Goudomp

Un seul mot d’ordre est dans toutes les lèvres à Goudomp : «Chez moi tout est urgent», une expression qui porte aussi le nom d’un mouvement qui est créé il y a 3 mois dans la zone B du Balantacounda. Un cadre qui popularise plus de 24 villages dont la plupart sont dans la commune de Yarang et de Simbandi Balante, dans le département de Goudomp, région de Sédhiou.

Le congrès de concertation et d’échanges au sujet des manquements notoires dans cette partie du pays longtemps oubliée par les politiques de développement de base, a servi de tribune au président Maurice Mansaly pour revenir sur les biens fondés du mouvement : «ce mouvement est né au mois de septembre passé et c’est un mouvement apolitique».

Avant d’ajouter : «ça vision est d’agir sur le développement de la zone qui est communément appelée zone B. Cette zone qui manque de tout, je veux citer : l’électricité, les pistes de productions, le manque de château d’eau, ni de forages sur plus de 44 villages, des structures de santé on n’en parle pas. Certains populations quittent leurs villages pour aller se soigner dans les structures de santé de la Guinée Bissau, une situation que nous considérons comme un manque de considération. Nos population votent pour le développement, mais par contre, ces autorités ne nous considèrent pas après les élections», a dit le président du mouvement.

senegal7

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here