Visite des réalisations du P2RS à Kolda

Les membres du comité régional de concertation du Programme de Renforcement de la Résilience à l’Insécurité Alimentaire et Nutritionnelle au Sahel (P2RS)  a procédé à la visite des réalisations de ce projet dans la région de Kolda, ce lundi 3 décembre.

L’activité a permis au coordonnateur du P2RS et à la délégation du Gouverneur de se rendre dans les communes de Badion, Fafacourou et Tankanto Esclale. Sur place, les membres du comité régional de concertation ont visité des ouvrages hydro-agricoles, des infrastructures d’élevage et de stockage, des périmètres maraichers, des pistes entre autres.

Des réalisations qui, de l’avis du coordonnateur national du P2RS,  répondent aux besoins des populations bénéficiaires. Younoussa Mballo de se féliciter lors du point de presse tenu au terme de la visite de « l’appropriation de ces réalisations par les populations » ainsi que « l’accompagnement des collectivités territoriales à travers les maires ».

Avant de poursuivre que le PR2S agit selon l’approche chaine de valeur. Ce qui a permis d’intervenir sur les maillons faibles de la chaine. Ainsi, pour la filière laitière, l’accent a été mis sur la satisfaction des  problèmes liés à l’eau, l’aliment de bétail, le stockage et le transport du lait.

C’est pourquoi, précise  M MBallo « des puits pastoraux, des tanks à lait, des mini-laiteries, la mise à disposition de races bovines productrices de lait » ont été réalisés. Dans le domaine de l’agriculture des ouvrages de retenue d’eau ont été construits. Des femmes ont bénéficié de renforcement de capacités organisationnelles et de formations sur la transformation de fruits et légumes.

Toutes ces réalisations fonctionnent avec comme source d’énergie : le  solaire, une source gratuite et durable, a conclu M Mballo.

A signaler que les populations n’ont manqué d’exprimer leurs sentiments de satisfaction par rapport aux interventions du P2RS qui, à leur avis, est en train de contribuer à l’émergence de leurs localités.

Toutefois, elles en ont profité pour poser des doléances relatives au désenclavement de leurs villages et à la dotation en matériel agricole.

ismaila.mansaly@koldanews.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

4 × 1 =