Journée internationale des personnes vivant avec handicap à Vélingara : les populations les élus locaux et les hommes politiques brillent par leur absence

A l’instar des autres localités du pays, la fédération départementale des personnes vivant avec handicap de Vélingara ont célébrée la journée internationale des personnes vivant avec handicap hier lundi au service départemental de  l’action sociale. Une  célébration qui  s’est déroulée dans l’indifférence totale des populations, et des élus locaux du département. Tenez-vous compte, moins de 40  personnes  ont répondu à l’appel de cette couche vulnérable de la société. Une situation que déplore  Yéro Baldé de Kounkané  l’ambassadeur des personnes vivant avec handicap dans le département de Vélingara  «  C’est regrettable et déplorable  de constater que les gens ne sont pas venus à cette célébration. Et pourtant  nous sommes tous de potentiels  handicapés.  Tant qu’on est vivant ,on peut à tout moment devenir Handicap. Nous ne devons pas mépriser ces personnes là » S’est –il offusqué. Avant de poursuivre  « L’année prochaine, j’invite les personnes handicapées à célébrer  l’événement à Kounkané et là nous mobiliserons les gens » Des propos qui  ont rassuré  Tidiane Baldé  président de la fédération départementale des personnes vivant avec handicap  qui précise que des correspondances ont été envoyées à tous les maires , les autorités politiques et les chefs de services départementaux  .Il se félicite cependant de ceux là qui ont sont venus communier avec eux « Nous remercions le préfet du département de Vélingara , le chef de service de l’ action sociale , l’Ong grand Mother et les journalistes qui nous ont toujours accompagné » Mr Baldé a également profité de cette journée pour exposer leurs doléances aux  autorités étatiques, des doléances qui tournent autour :  des cartes d’égalité de chance qui sortent par compte goutte,  les bourses de sécurité  familiales , les  financement de la Der  … .  Au cours de cette rencontre, des diplômes de reconnaissance ont été remis à des journalistes et  à d’autres personnes qui  se sont toujours illustrés dans leur volonté et   leur engagement  à les soutenir  .

Babacar Diouf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

7 − trois =