Trafic de drogue : les étudiants encourent deux ans de prison

Le procès des étudiants de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar seront jugés suite à leur trafic de drogue. Les étudiants Mohamed Niang, Mamadou Senghor, Martial Sané et Mohamed Diédhiou ont fait face au juge hier pour «détention et offre ou cession de chanvre indien».

Les prévenus ont été surpris dans une chambre au pavillon A de l’Ucad en possession de 21 cornets et de 250 grammes de chanvre indien. Dépeint comme un trafiquant notoire de drogue, Mohamed Niang nie en bloc. A l’en croire, les 250 grammes du produit prohibé trouvé par devers lui appartenaient à son fournisseur qui réside au pavillon Q. Il avait acheté un cornet de 1.000 FCFA auprès de son fournisseur Amdy M. Sy pour son usage personnel. Et ce dernier lui a remis les 250g retrouvés dans la chambre, car il était allé chercher de la monnaie.

S’agissant de la somme de 124.000 FCFA qu’il détenait lors de son arrestation, il soutient qu’elle était destinée au paiement de sa scolarité à l’Université Amadou Hampâté Bâ. Embouchant la même trompette, ses acolytes ont également nié les faits. Pourtant à l’enquête préliminaire, ils avaient tous reconnu les faits. Ils encourent des peines allant d’un mois à 2 ans de prison ferme.

DakarActu

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

neuf + dix-huit =