Présidentielle 2019 : le Premier ministre limite le nombre de candidats à 5

«Il n’y aura pas plus de cinq candidats à la présidentielle» du 24 février 2019. C’est ce qu’a laissé entendre Mahammed Boun Abdallah Dionne lors du congrès d’investitures du candidat Macky Sall organisé par les cadres de Benno bokk yaakaar.

Les leaders de la mouvance présidentielle ont également saisi cette occasion pour solder ses comptes avec l’opposition et la société civile.

En effet, prenant part à cette rencontre, Le Premier ministre a prophétisé une victoire éclatante de son candidat en février 2019. Une victoire qui, selon ses  dires, sera basée sur  un bilan économique et politique. «La loi des série ne s’arrêtera pas en 2019. Depuis 2012, Benno bokk yaakaar a gagné toutes les élections. Il n’y aura même pas cinq candidats à cause du parrainage. La rationalisation des partis politiques qui a été mise dans la constitution va se matérialiser le 10 décembre prochain date de la validation des candidatures», clame Boune Abdallah Dionne devant un parterre de cadres de la mouvance présidentielle.

WalfQuotidien

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

dix − 5 =