Kaolack : Aby Ba Seck invite l’Etat à sortir son unité textile du gouffre

« Depuis 2001, notre production peine à dépasser les 10 % des capacités de l’usine, avec 1, 7 million de mètres, parce que 165 de nos machines sont en panne », a dit Mme Aby Ba Seck, responsable de la production de « Domitexka », une unité textile basée à Kaolack (centre). Elle a ainsi lancé un cri de cœur à l’endroit des autorités étatiques du Sénégal pour une relance de la production de l’usine plombée par la vétusté de ses équipements en s’adressant au gouverneur Al Hassan Sall qui clôturait lundi dans la capitale du Saloum, une tournée économique entamée la semaine dernière.

« Nous voulons faire savoir aux monde entier qu’ici au Sénégal, à Kaolack précisément, on peut faire des files de qualité qui peuvent habiller les forces de l’ordre, les écoliers, la population d’une manière générale », a fait valoir la responsable de l’usine ouverte à partir de 2000.

« Pour les marchés ciblés, notre produit est assez compétitif. Nous exportons 100 % de nos produits dans la sous-région, principalement au Mali, en Mauritanie, au Nigéria et en Algérie », a ajouté Mme Seck.

Concernant la capacité d’emploi de l’usine, elle affirme « qu’à ce jour, seuls 70 agents sont en activité sur les mille employés qui auraient pu travailler dans cette usine ».

Des mesures doivent donc être prises pour reprendre la production parce que cette usine peut servir de réceptacle aux demandeurs d’emplois qui ne manquent pas Kaolack, a-t-elle insisté.

Aby Ba Seck a ainsi préconisé une révision des machines afin de pouvoir utiliser tout le potentiel de l’entreprise et redynamiser sa production. « Je lance un appel aux autorités étatiques de ce pays, pour qu’elles nous apportent leur soutien, pour qu’on puisse redémarrer la production », a-t-elle encore déclaré.

De son côté, le gouverneur de la region, Al Hassan Sall a souligné la nécesité de faire une évaluation exhaustive de la situation avant de pouvoir rendre compte de la situation au ministère de tutelle, non sans avoir prôné la relance des activités de l’usine.

APS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

onze + cinq =