La moitié des russes à Londres seraient des informateurs (rapport)

Près de la moitié des expatriés russes vivant à Londres fournissent des informations à la Russie, selon le rapport d’un groupe de réflexion soutenu par les renseignements britanniques, publié lundi.

La Russie aurait pas moins de 200 officiers (“case officers”) au Royaume-Uni, qui traitent avec un total de 500 agents, selon ce rapport de la Henry Jackson Society. L’étude avance que jusqu’à la moitié des quelque 150.000 expatriés russes vivant à Londres sont ou ont été des informateurs pour Moscou.

Elle relève également que les opérations de renseignement russes sont 52 fois plus importantes que les britanniques. Le rapport a été publié à la suite de l’empoisonnement qui a failli coûter la vie à l’ex-agent double Sergei Skripal au Royaume Uni plus tôt cette année.

Pour le gouvernement britannique, l’attaque a été menée par des agents russes. “Les assassinats et tentatives d’assassinats attirent l’attention, mais ces faits ne sont que la pointe de l’iceberg”, met en garde le rapport. Le Royaume Uni serait sous-équipé pour faire face aux activités russes – notamment l’espionnage. (Belga)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

douze − trois =