Ziguinchor : un seul assaillant dépouille les passagers sur la RN 4

Peut-on parler d’un regain de violence en Casamance si l’on sait que c’est un seul assaillant qui a dépouillé les passagers de tous moyens financiers et matériels sur la RN 4, semant du coup une panique générale chez les populations ?

Le fait est insolite pour être signalé. Alors que les attaques à main armée sont souvent le fait d’un groupe armé, avant-hier samedi, c’est un seul individu qui a semé la panique sur la route nationale n° 4, reliant Bignona à Sénoba, à la frontière gambienne.

Selon des témoins, c’est aux environs de 17 heures que l’assaillant solitaire a fait irruption entre les villages de Diango et Badiouré. Plusieurs véhicules ont été interceptés par l’homme armé qui a dépouillé les passagers notamment de leurs portables, de leur argent et de leurs bijoux. Le pire aurait pu se produire lorsqu’un véhicule en provenance de Ziguinchor a essuyé des tirs alors qu’il tentait de faire demi-tour. Le chauffeur qui a réussi à s’échapper alertera l’Armée. Les militaires arrivent sur les lieux au moment où l’assaillant avait déjà pris congé de ses hôtes, mais prenant le soin de repartir avec des otages, quatre hommes et trois femmes.

C’est vers 21 heures que les prisonniers ont été libérés. Mais, une des dames sera retenue par le malfaiteur. Cette dernière a été retrouvée hier seulement. De retour à Ziguinchor, certains témoins ont fait l’objet d’interrogatoire à la brigade de gendarmerie de l’Escale. Rien n’a filtré de cette enquête, mais des témoins révèlent que le braqueur solitaire était en communication permanente avec des inconnus tout au long du trajet. Ce qui donne un caractère associatif à cette attaque qui rappelle la nécessité de la signature d’un accord de paix pour une Casamance désarmée, résolument tournée vers une paix réelle, sans braquages, sans accrochages etc.

WalfQutidien

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

dix-neuf − douze =