CMU/Elève à Vélingara : mouvement mutualiste et acteurs de l’éducation en conclave

L’union départementale des mutuelles de santé  communautaire  du département de Vélingara (UDMS) a organisé un atelier bilan des activités de la CMU /élève au centre de ressources de l’ Ief de Vélingara . La rencontre a eu lieu en présence du chef de service régional de l’agence de la CMU Kolda , de l’Ief , du mouvement mutualiste et des CODEC ( collectifs des directeurs d’écoles ) du département de Vélingara , des parents d’élèves. Il s’agissait au cours de cette journée de faire le bilan de la mise en œuvre de la CMU/élève dans le département de Vélingara.  A en croire à Moctar Ba le président de l’UDMS après une année d’activité, il était normal de s’arrêter et de faire le bilan « Nous avons tenu cet atelier aujourd’hui  pour évaluer le travail abattu durant toute une année. Pour voir ce qui a marché et ce qui ne l’est pas, » A –il d’emblée  fait savoir. Tout en poursuivant « Naturellement  des doléances ont été posées sur nos tables qui tournent autour de la non  prise en charge des élèves au niveau de structures de santé. Nous allons essayer de rectifier le tir. Tout début est difficile, nous avons fait qu’une année avec la CMU/élève, et malgré  tout , nous pouvons nous targuer d’avoir enrôler 8000 élèves dans le département   » Embouchant la même trompète  le chef de service régional de la CMU de Kolda  Laurent Manga est revenu sur les difficultés notées au cours de cette première année . Des difficultés  qui selon lui  « Sont dues aux incompréhensions  par rapport à la filiation, à la transmission des dossiers,  et la prise  en charge  des élèves. Nous avons expliqué les causes de ces dysfonctionnements qui sont tout simplement liées au fait que la CMU/élèves n’avait pas été prise en charge lors de la signature de convention entre les mutuelles de santé  et les structures de soins » A –t-il souligné . Et de préciser «Nous parlerons au niveau supérieur avec le médecin chef de région et le médecin de district et lors des réunions de coordination  pour lever toute équivoque par rapport à la prise en charge  des élèves au niveau des structures de santé . »

Babacar Diouf

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

18 − huit =