Abdou Lahad Mbacké fait de graves révélations

Macky Sall a-t-il réellement qualifié les « Baol-Baol d’illettrés». C’est ce qu’a révélé Abdou Lahad Mbacké Sam qui, bien que responsable de l’Alliance pour la république (Apr) à  Ndoulo,   n’en est pas moins très remonté contre le président Macky Sall. Et se dit décidé à le manifester à la prochaine visite de ce dernier à Touba. Il reproche au leader de l’Apr d’avoir délaissé le monde rural.

«  Malgré le retard de la pluie qui a occasionné une inquiétude au sein des paysans, nous avons de bonnes récoltes. Ainsi, le Gouvernement doit appuyer ces derniers, en achetant leurs récoltes, car ils sont très fatigués, à cause de la misère sociale. Nous ne pouvons pas avoir des semences suffisantes, à cause  de la marginalisation dont sont l’objet les paysans de la part de l’Etat parce qu’on n’a ni de bonnes routes ni des structures sanitaires. Par conséquent, nos épouses accouchent sur des charrettes, alors que nous sommes des citoyens à l’image d’eux. Bref, tous ces maux résultent d’un pays en sous-développement », déplore le responsable politique.

Selon le marabout, ce n’est pas que le monde rural que Macky Sall a délaissé.  « Macky Sall ne vient à Touba qu’en période de deuil ou de Magal ».  A l’en croire, le leader de l’Apr  n’a aucune considération pour la cité religieuse. « Nous n’avons ni ministre, ni Président de conseil d’administration (Pca) parce qu’un proche du chef de l’Etat m’a confié que Macky lui avait dit que les Baol-Baol sont des illettrés », explique-t-il. Et, ce n’est que l’arbre qui cache la forêt. « La cité religieuse n’a bénéficié d’aucune infrastructure digne du nom sous le Magistère de Macky Sall. En effet, il y vient, seulement en période de deuil ou de Magal, au lieu d’y faire un saut pour inaugurer une quelconque infrastructure. Alors que ces prédécesseurs y venaient, régulièrement, pour s’enquérir de la situation des populations »

Et Abdou Lahad Mbacké Sam d’indiquer que la visite annoncée de Macky Sall à Touba, en prélude du grand Magal, risque d’être mouvementée.  « En 2012, j’ai accueilli Macky Sall à Ndoulo, en le soutenant, jusqu’à sa victoire, car je suis l’aîné des petits-fils de la famille de Serigne Sam Mbacké. Par contre, il n’a rien fait pour nous et n’y est plus revenu, depuis lors. Nous nous habillerons en rouge pour manifester », avertit-il.

WalfNet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

trois × 2 =