Toussaint Manga comme porte-parole du groupe libéral, une innovation selon le PDS

La nomination de Toussaint Manga comme porte-parole du groupe parlementaire Liberté et Démocratie est plus qu’une solution aux carences de Cheikh Mbacké Bara Dolly au plan de la communication. Dans le texte servi aux Sénégalais entérinant le départ de Me Madické Niang et  annonçant l’arrivée de Cheikh Mbacké Bara Dolly, le Groupe parlementaire Liberté et Démocratie signale avoir pris la décision « d’innover » en choisissant, malgré le fait que le règlement intérieur de l’Assemblée nationale ne distingue nulle part ce poste, Toussaint Manga comme porte-parole. En réalité, plus qu’une innovation, il s’agissait pour le Président Wade de faire d’une pierre deux coups.

En effet, il fallait d’abord entamer la liquidation politique de l’avocat Saint-Louisien en nommant son bras droit de Touba. Ceci fait, il fallait trouver ensuite une astuce pour pallier les carences au plan intellectuel du nouveau Président qui ne sait ni lire ni écrire et qui décèle des carences énormes sur le plan de la communication. On ne peut plus alerte, Wade-père inventa le système du porte-parolat qui conviendrait bien à un marabout.

Toussaint Manga se chargera ainsi de communiquer sur les sujets à caractère technique et il saura le faire en wolof comme en français, laissant les discours typiquement politiques et politiciens au Mbacké-Mbacké.

DakarActu

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

quatre × 3 =