Affaire Oumar Watt : le Parquet hérite d’une patate chaude

Le Parquet du grain à moudre dans l’affaire de l’agression de Oumar Watt par un militaire français, notamment Mike Teiho, accusé d’avoir agressé et plongé Oumar Watt dans le coma, a mis le parquet dans un sacré embarras.

Arrêté par la gendarmerie, à l’issue d’une enquête éclaire, le militaire français, qui selon un journal de la place, a passé la nuit  au commissariat central a été présenté ce mardi au Parquet.

Seulement, le Procureur de la République et ses substituts n’ont pu vider l’affaire. Ce qui a entrainé un retour de parquet pour le présumé agresseur.

Poursuivi pour coups et blessures volontaires ayant entraîné une Incapacité temporaire de travail (Itt) de 50 jours, Mike Teiho ne devait normalement pas sortir de son face-à-face avec le procureur sans que celui-ci ne lui délivre un ticket gratuit pour l’hôtel zéro étoile de Rebeuss.

Toutefois, Serigne Bassirou Guèye qui se sait très observé par les Sénégalais, concernant cette affaire, va devoir trancher ce jeudi. Certainement après recueilli l’avis de Macky Sall qui ne laissera pas un citoyen français, un militaire a fortiori,  être embastillé au Sénégal sans lever le doigt ou le coude.

WALFNet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here