Procès en appel de Barthélémy Dias, un complot selon ses proches

Le procès en appel du maire de Mermoz-Sacré-Cœur, Barthélémy Dias se tiendra ce mercredi 26 septembre 2018. Mais c’est encore le flou quant au dossier qu’on va rejuger.

Même si certaines indiscrétions indiquent que ce sont les deux dossiers que la justice a prévu d’enrôler. Il s’agit de celui relatif à l’outrage à magistrat et celui relatif à la mort de Ndiaga Diouf pour lequel il a écopé d’une peine de deux ans, dont six mois avec sursis, qu’il a déjà purgée.

Pour le dossier concernant l’outrage à magistrat, le maire de la commune de Mermoz-Sacré-Cœur a été condamné, en première instance, au mois de mai dernier, à six de mois ferme. Par conséquent, il doit recouvrer la liberté dans quelques jours, à la fin du mois, le 30 septembre plus précisément. C’est la raison pour laquelle, ses partisans crient au complot. Ils craignent en effet que le pouvoir en profite pour le maintenir en prison le plus longtemps possible. En effet, un de ses conseillers qui a joint WalfQuotidien par téléphone affirme que Barthélémy Dias n’a jamais interjeté appel pour sa condamnation à six mois de prison concernant l’outrage à magistrat. «Il a purgé dans la dignité sa peine sans demander aucune faveur à qui que ce soit», nous confie ce dernier.

Si c’est l’affaire Ndiaga Diouf, Barthélémy Dias, ses avocats et ses partisans ne manqueront pas de s’interroger sur la célérité avec laquelle le dossier sera enrôlé en appel. «Moi, j’ai fait appel en 2016, j’ai eu un numéro d’appel et j’ai compris que la Cour d’appel de Dakar ne peut pas juger, pour des raisons de ressources humaines, un certain nombre de dossiers par mois. Et en calculant, je savais qu’on ne pouvait pas me juger ni en 2016 ni en 2017 et même en 2018», avait déclaré Barthélémy Dias dans un entretien accordé à WalfQuotidien à la veille du verdict de son mentor Khalifa Sall, le maire de Dakar. Cependant, eu égard à la rapidité avec laquelle son leader Khalifa Sall a été jugé en appel, Barthélémy Dias ne devrait pas être étonné que son dossier soit enrôlé aussi rapidement.

WalfQuotidien

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

onze − un =