Sédhiou : Diendé égrène son chapelet de doléances

Les populations de la commune de Diendé se considèrent comme des laissés pour compte et envisagent d’arpenter les rampes de l’émergence .C’est du moins le sentiment du Collectif des jeunes engagés pour le développement de Diendé (Cjed).

Ils ont organisé un panel le 15 septembre dernier dans l’enceinte de l’école élémentaire de cette commune du département de Sédhiou. La rencontre qui a mobilisé des populations donne l’occasion aux panélistes de passer au peigne fin les maux dont souffre cette jeune collectivité aux potentialités économiques énormes.

Premier intervenant du panel Boubacar Ndiaye alias « Beuz » a axé son intervention sur les problèmes de la commune de Diendé quelle solution.Dressant un tableau pas reluisant, le natif de Bloc  a déploré l’état du poste de santé qui peine à répondre à  la demande de prise en charge  sans cesse croissant des populations. L’absence d’une ambulance complique les évacuations sanitaires .En plus de cela, le poste de santé de Diendé fait face à une rupture récurrente de médicaments

Quant à Sidy Motar Traoré, il est revenu sur le rôle des élus. Le juriste sans mettre de gants a jeté l’anathème sur des élus de Diendé qui à cause souvent de l’ignorance ne jouent pas pleinement leur rôle.

Des étudiants qui ont organisé ce panel ne sont pas tendre avec le premier magistrat de la commune de Diendé. Mamadou Lamine Cissé qui a parlé en leur nom ne voient pas claire dans la gestion de la Mairie .Il a par ailleurs fustigé l’absence du Maire à cette rencontre.

SedhiouNews

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

5 + 18 =