Décès de Bruno Diatta : « Diembéring perd son ambassadeur itinérant », selon Tombong Guèye

Le maire de la commune de Diembéring dont fait partie Cabrousse d’où est originaire de Bruno Diatta, Tombong Guèye a rendu un vibrant hommage à l’homme, estimant que « Diembéring perd son ambassadeur itinérant ». Selon lui, Bruno était un homme intègre, loyal, digne, respectueux et respectable. Cet hommage fait suite à l’annonce du rappel à Dieu du chef de protocole du président de la République, Bruno Diatta.

«C’est une grosse perte pour le Sénégal et plus précisément pour la Casamance. Si on est respecté dans le monde entier, c’est en partie grâce à nos valeurs cardinales faites de courtoisie, de respect et surtout de courage et d’intégrité qu’il a pu vendre un peu partout à travers le monde. C’est un grand Monsieur qui s’en est allé après avoir loyalement servi les différents régimes qui se sont succédé à la tête du pays. Avec sa perte, c’est la Casamance, le Sénégal qui voit s’en aller l’un de ses fils les plus illustres. Je voudrais m’incliner pieusement devant sa mémoire et prier Dieu qu’il puisse l’accueillir dans son paradis. C’est ma commune Diembéring parce qu’il est originaire de Cabrousse, village de Aline Sitoé Diatta qui perd en même temps son ambassadeur itinérant tout à fait éternel. Il a beaucoup vendu l’image de la commune et nous a beaucoup soutenu parce que c’est un partenaire tout à fait stratégique », témoigne encore le maire.

« Quand j’étais dans le mouvement des élèves et étudiants libéraux (Meel), je venais très souvent voyager avec le président de la République. Je retiens de lui sa simplicité, son efficacité, mais aussi le travail qu’il a mené auprès des présidents de la République et plus particulièrement le président Abdoulaye Wade que nous avons bien côtoyé en tant que jeunes étudiants engagés à ses côtés. Je me rappelle une fois, alors que nous étions à Somone en pleine université libérale, Wade était venu à la salle 100 lui en prévenir. Mais c’est gentiment qu’il est venu lui dire que ce n’est pas comme ça que les choses devraient marcher. Wade l’a compris et lui dit : « je sais que tu fais ton travail. Je m’en excuse parce que je sais que j’ai violé une règle. Mais comprends-moi parce que je suis avec ma jeunesse ».

« Je retiens de lui quelqu’un de très courtois. Il l’était jusque dans les derniers gestes. C’est une grosse perte pour le Sénégal parce que dans ses interventions, il véhiculait beaucoup de messages à la jeunesse du Sénégal», termine le maire.

Dakaractu

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

15 + un =