Le Sénégal se dote d’un projet de gestion durable des zones humides

Les autorités sénégalaises ont officiellement lancé, jeudi 13 septembre 2018, à Dakar le  projet «Gestion durable des zones humides pour le renforcement de la sécurité alimentaire et la résilience des écosystèmes en Afrique de l’Ouest » pour faire face aux menaces qui pèsent sur les zones humides à l’échelle du monde entier.

En effet, Amadou Lamine Guissé, Secrétaire Général du Ministère de l’environnement et du développement durable, a rappelé que « des études ont démontré que les zones humides subissent une forte régression en termes de superficies et de qualité ». Et que en conséquence a-t-il aussi fait savoir, les services éco-systémiques qu’elles procurent aux populations sont de plus en plus menacés.

 Aussi d’un montant de 1,3 milliard FCFA, ce projet couvrira les sites des zones humides de 8 pays d’Afrique de l’Ouest et sera mis en œuvre par le Centre de Suivi Ecologique pour une durée de 36 mois, a révélé Patrick Reboud, Attaché de Coopération de l’Union européenne au Sénégal. Il se propose comme objectif général de développer et promouvoir un portefeuille de produits et services basés sur l’exploitation des données d’OT (dans les domaines de l’eau, de la végétatation, et des sols) afin d’améliorer les connaissances et les prises de décisions sur les zones humides ouest africaines dans une perspective de gestion durable pour la sécurité alimentaires le renforcement de la résilience des communautés et des écosystèmes.

Une gestion efficace de ces zones pouvant contribuer au développement économique et social et environnemental tout en aidant à mieux préserver la santé humaine et animal a aussi dit M Guissé. Le projet a été présenté à l’ensemble des partenaires techniques, scientifiques et financiers pour une meilleure adhésion et appropriation de l’initiative

DakarActu

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

20 + 16 =