Amara Traoré, nouveau président de la Linguère de Saint-Louis

L’ancien sélectionneur de l’équipe nationale du Sénégal, Amara Traoré a hérité de la présidence de la Linguère de Saint-Louis suite à  une Assemblée générale ordinaire du club tenue le samedi 8 septembre 2018 en replacement du Dr Amadou Dia après trois ans de bons et loyaux services.

«Je réponds à l’appel de Saint-Louis. Je mets ma carrière d’entraîneur en veilleuse. Je suis contacté par deux clubs au Sénégal et deux en Guinée, mais je veux mettre la Linguère sur orbite d’abord. Je serai président la nuit et technicien le jour», a déclaré Amara Traoré qui a été plébiscité, avant-hier, samedi, à la présidence de la Linguère de Saint-Louis, en remplacement de Dr Amadou Dia.

Le désormais 12e président de la Linguère a d’emblée annoncé la couleur : «Je ne serai pas un enfant de cœur. Je vais garder mon caractère bouillant, parce que je veux faire gagner la Linguère. Je me suis fixé une mission trop lourde. Je vais placer la Linguère dans le gotha du football africain», a-t-il promis. «Nous allons dérouler un projet qui n’a jamais existé ici. Un centre de formation sport-études est déjà en place», a rappelé l’ancien sélectionneur des «Lions». En effet, Ndar Académie Foot ou Naf, récemment créée par Amara Traoré va faire sa mue et va désormais s’appeler LiNaf. LiNaf va former des jeunes de 6 à 20 ans.

Le quart-de-finaliste de la Coupe du monde 2002 en tant que joueur de l’équipe nationale du Sénégal, a aussi pris un engagement solennel devant l’assistance. «Je prends l’engagement solennel de suivre la voie tracée par mes illustres prédécesseurs et d’investir toute mon énergie pour bonifier leur legs. Je vais tirer la Linguère en étant devant, en ne laissant personne derrière» a promis l’ancien buteur de Gueugnon.

Amara Traoré promet aussi d’imprimer sa griffe sur le management général du club. «Nous allons travailler avec une stratégie, une organisation et de la rigueur. Je vais mettre l’expérience que j’ai acquise durant ma carrière de joueur et d’encadreur au service de la Linguère. J’ai eu la chance d’être imprégné sur tous les aspects du football amateur comme professionnel entre administratif, entraîneur et sélectionneur. Le joueur sera considéré comme un sujet mais pas un objet. Un modèle économique sur quatre ans, qui met à contribution tous les fils de Saint-Louis, pour un système de mécénat populaire, sera érigé en mode de gestion» a-t-il assuré.

WalfQuotidien

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here